Champagne Gratiot

Posté le 9 février 2022 par Thierry

depuis 5 générations dans la Vallée de la Marne…

Tout commence avec Désiré Gratiot qui remporta en 1899 le prestigieux diplôme du Concours Général de Paris pour son « Vin Blanc de Champagne ».

Au fil des générations, le vignoble s’agrandit avec un souci permanent d’exigence et de perfections jusqu’à l’arrivée de Rémy, 5ème génération, qui rénove toute la cave (pressoir, cuverie,…) pour travailler dans des conditions optimales et nous offrir des Champagne expressifs et parfaitement équilibrés !

Le  vignoble d’une moyenne d’âge de 30 ans s’étale sur 18 ha. principalement planté en Pinot Meunier (84%), cépage robuste et très expressif qui révèlent l’originalité des terroirs du Sud de la Champagne. Les 43 parcelles s’étalent sur 7 villages avec leur propres sols et sous-sols offrant une belle typicité aux différents Champagne produits.

Almanach n° 1

85% Pinot Meunier & 15% Chardonnay provenant de la vendange 2015 avec 51% de vins de réserve de 2014 & 2013.
Brut dosé à 9 gr/litre après un vieillissement de 3 ans en 75 cl et 4 ans en magnum.
Champagne ‘plaisir’ et festif, frais et fruité aux notes florales se dégustant à tout moment de la journée, à l’apéro avec des tapas de fruits de mer ou sur une tarte aux pommes à la cannelle. (27€90, aussi dispo en 37,5 cl à 17€70 et magnum à 63€)

Almanach n° 2 ‘Intense’
68% Pinot Meunier, 28% Chardonnay & 4% Pinot Noir provenant de la vendange 2014 avec 18% de vins de réserve de 2012 & 2013.
Extra Brut dosé à 4 gr/litre après un vieillissement de 5 ans.
Un nez intense et aromatique alliant finesse et maturité. Les arômes de fruits secs et confits lui offrent une belle légèreté en bouche avec une longue finale. Un Champagne à son apogée que ce soit pour l’apéro ou le repas. Idéal sur des crustacés ou des huitres mais aussi sur un saumon. (29€90)

Almanach n° 0 ‘Brut Nature’
77% Pinot Meunier & 23% Pinot Noir provenant uniquement de la vendange 2011 dont 4% a été vinifiée en fûts.
Brut 0 (non dosé) après un vieillissement de 6 ans.
Une cuvée très subtile exprimant la pureté du Pinot Meunier, friand avec des notes de fruits secs, riche et tout en fraîcheur. Un Champagne de dégustation pour les amateurs de Brut 0, que ce soit à l’apéritif ou à table sur un poisson en sauce mais à essayer sur des vieux fromages à pâte dure (Mimolette, Parmesan, Comté…) (33€90)

‘Désiré Gratiot’ 2012
33% Pinot Meunier, 47% Chardonnay & 20% Pinot Noir provenant uniquement de la vendange 2012 dont 9% a été vinifiée en fûts.
Extra Brut dosé à 2,2 gr/litre après un vieillissement de 8 ans.
Tout en élégance avec une bouche crémeuse et soyeuse, de généreux arômes de fruits jaunes accompagnés de saveurs beurrées et briochées, une fraîcheur minérale… bref, une cuvée tout en dentelles ! Un Champagne de repas et à essayer sur un carpaccio de Saint Jacques.  (39€90)

‘Secret d’Almanach’ 2012
100% Pinot Meunier provenant uniquement de la vendange 2012 dont 30% a été vinifiée en fûts. Une sélection parcellaire provenant du village de Saulchery et dosée avec du pur jus de Pinot Meunier après un vieillissement de 5 ans.
Un Champagne gourmand d’une grande complexité, fin et élégant, un parfait équilibre de matière et fraîcheur avec des notes d’amandes, de fruits blancs, d’agrûmes… un grand Champagne de gastronomie ou de pure dégustation pour ne laisser s’échapper aucune subtilité !  (61€)

Almanach n° 3 Rosé
41% Pinot Meunier, 38% Chardonnay & 21% Pinot Noir provenant majoritairement de la vendange 2015 avec 24% de vins de réserve.
Brut dosé à 9 gr/litre après un vieillissement de 3 ans.
Un rosé soutenu de part sa vinification en ‘saignée’ apportant franchise et richesse en arômes de fruits rouges. Un rosé soyeux qui accompagnera parfaitement un dessert aux fruits rouges mais vous surprendra également sur une viande rouge. (32€90)


Haut-Médoc & Sauternes…

Posté le 2 février 2022 par Thierry

Après présentation de nos partenaires du Libournais sur la rive droite de Bordeaux, là où le Merlot règne dans toute sa splendeur, passons sur la rive gauche avec les belles appellations du Médoc, plus axées sur le Cabernet Sauvignon. Celui-ci représente jusqu’au 2/3 de l’assemblage et est complété par le Merlot, puis le Cabernet Franc et le Petit Verdot en petites proportions.

Le profil de ces vins sera en général plus tannique et apte à une belle garde apportant élégance au fil du temps et révélant la complexité aromatique des différents terroirs et de l’assemblage.

Haut-Médoc Cru Bourgeois Château Tour du Haut-Moulin 2016   17€50
50% Cabernet Sauvignon, 45% Merlot et 5% Cabernet Franc sur 10 Ha de vignes d’un âge moyen de 25 ans et situées entre Margaux et Saint Julien. Elevé 15 mois en barriques, 30% neuves.
« Fidèle à sa tradition et à l’esprit du Médoc, Lionel Poitou cherche davantage la finesse que la puissance. Le résultat est un vin qui séduit par son intensité aromatique (fruits rouges et noisette), soulignée par un bois bien dosé, comme par l’harmonieux équilibre de son palais »
92/100 J. Suckling – 1* Guide Hachette

Listrac Château Mayne Lalande 2016   20€75
60% Cabernet Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet Franc et 5% Petit Verdot sur 17 Ha d’un âge moyen de 20 ans. Elevé 14 mois en barriques, 40% neuves.
« Fidèle à l’esprit médocain, Bernard Lartigue propose un vin privilégiant l’élégance. Celle-ci s’exprime notamment dans le bouquet de fruits rouges, nuancé de notes de cacao et de café grillé. Ronde et souple, la matière s’appuie sur des tanins bien fondus et harmonieux »
92/100 J. Suckling – 16/20 RVF – 15,5/20 Bettane & Desseauve – 1* Guide Hachette

Saint Estèphe Château Segur de Cabanac 2014   24€20
60% Cabernet Sauvignon et 40% Merlot sur 7 Ha de vignes d’un âge moyen de 30 ans avec une forte densité de 9000 pieds à l’hectare. Elevé 20 mois en barriques, 30% neuves.
Un Saint Estèphe structuré comme il se doit avec des notes de fruits noirs, sous-bois et épices que vous pourrez commencer à déguster aujourd’hui et encore garder quelques années.
92/100 Wine Enthusiast – 89/100 Decanter

Margaux Château Le Coteau 2015   28€50
65% Cabernet Sauvignon, 25% Merlot, 8% Cabernet Franc et 2% Petit Verdot sur 12 Ha. Elevé 12 mois en barriques, 1/3 neuves.
Une des dernières propriétés familiales totalisant 12 ha avec 65% de Cabernet Sauvignon, voisine des Châteaux Giscours, Issan, Rauzan Ségla, du Tertre et Prieuré-Lichine. Un Margaux tout en finesse avec une bouche ample et onctueuse aux fruits rouges bien présents soutenus par un boisé élégant.
89/100 Cellar Tracker

Saint Julien Château Moulin de la Rose 2014   33€20 
65% Cabernet Sauvignon et 35% Merlot sur 5Ha de vignes d’un âge moyen de 30 ans avec une forte densité de 9000 pieds à l’hectare. Elevé 20 mois en barriques, 30% neuves.
Voisin des Châteaux Lagrange et Gruaud Larose, un vin puissant et tannique sans pour autant négliger souplesse et finesse. Un vin bien typé Saint-Julien présentant un très beau rapport qualité/prix comparé à ses Crus Classés voisins.
93/100 Wine Enthusiast

Pauillac Cru Bourgeois Château La Fleur Peyrabon 2016   38€20 
67% Cabernet Sauvignon, 26% Merlot et 7% Petit Verdot sur 7 Ha d’un âge moyen de 20 ans. Elevé 14 mois en barriques, 50% neuves.
Propriété rachetée en 1998 par la famille Bernard (Domaine de Chevalier), on y produit un vin dense et profond, d’une structure tannique élégante et crémeuse et doté d’une belle fraîcheur pour ce millésime riche.
90-92/100 R. Parker – 17/20 J. Robinson – 93/100 Wine Enthusiast – 93/100 VertdeVin – 16,5/20 RVF – 91/100 Decanter…

Sauternes 1er Cru Classé  Château Sigalas Rabaud 2015   51€20

95% Sémillon et 5% Sauvignon sur 7 Ha d’un âge moyen de 20 ans, élevé 18 mois en barriques.
2015 fut un (très) grand millésime pour les Sauternes … « Grande pureté avec des notes d’amandes et de fruits frais, plus encore qu’en 2007 et 2011 avec une belle qualité de pur botrytis qui donne une fois encore l’immense complexité de ce Premier Cru Classé faisant partie des plus grands liquoreux au monde »
18,5/20 RVF – 18/20 Bettane & Desseauve – 17,5/20 J. Robinson – 94 Wine Advocate – 94/100 Jeb Dunnuck – 93/100 Wine Enthusiast – 93/100 VertdeVin…

Domaine de Joÿ : Vins & Floc de Gascogne, Bas-Armagnac

Posté le 19 janvier 2022 par Thierry

Depuis 4 générations, le Domaine de Joÿ produit des vins et alcools de grande qualité en plein coeur du Bas-Armagnac, région où l’on produit ces Eaux-de-Vie les plus délicates et parfumées.

Parcourez les différents guides et revues oenologiques et vous constaterez que Domaine de Joÿ fait partie de l’élite de Gascogne… des vins frais, purs et droits régulièrement récompensés… un Floc de Gascogne d’une grande élégance, sans lourdeur et fleurant bon l’Armagnac… et leurs Armagnac, de simples tueries !

Côtes de Gascogne blanc « L’éclat » 2020
« Plaisir du frais, plaisir du fruit »… Un assemblage de Colombard, Gros Manseng, Ugni Blanc et Sauvignon donnant un vin tout en fraîcheur avec des arômes d’agrûmes et de fleurs. Un vin de caractère pour tous les jours et très festif pour l’apéro. (5€85)

Côtes de Gascogne blanc  « envie » 2019
Issu des meilleures parcelles de Colombard, Gros Manseng et Ugni Blanc vendangées la nuit, macération pelliculaire à froid entre 8 et 15 heures selon les cépages, élevé 4 mois sur lies fines… un vin vif, minéral et légèrement salin aux notes de pamplemousse et citron… parfait sur huitres et fruits de mer, poissons grillés, raclettes, fromages de chèvre ou à pâte dure… ou tout simplement à l’apéro. 7€60, un superbe rapport qualité/prix pour bien terminer l’année…

Côtes de Gascogne blanc demi doux « Saint André » 2019
Issu du cépage Gros Manseng, ce blanc est légèrement moelleux et soutenu par une belle acidité le rendant frais et gourmand avec des arômes de fruits exotiques (ananas, mangue,…).  Très sympa à l’apéro, sur une salade de fruits ou morceau de tarte et parfait sur une tranche de foie gras. (8€25)

Côtes de Gascogne blanc moelleux « Grains de Joie » 2018
Issu du cépage Petit Manseng, ce blanc moelleux est plus intense et complexe que le « Saint André » avec des arômes de miel, pâte de coing et litchi, mais toujours soutenu par une belle acidité. A l’apéro ou en fin de journée, sur du foie gras frais ou poêlé, crumble et Roquefort. (10€40 la 50 cl.)

Côtes de Gascogne rosé « éros » 2020
« éros »… tout un programme pour ce rosé pâle issu de Merlot, Cabernet Franc, Tannat et Syrah. Tout en fraîcheur et délicatesse avec de jolies notes florales et de framboises confites. (6€65)

Côtes de Gascogne rouge « naturellement Joÿ » 2020
Une gourmandise de fruits provenant de 75% Merlot et 25% Cabernet Sauvignon. « Naturellement Joÿ » car en conversion BIO et très peu sulfité, un vin rond et croquant avec une belle ampleur en bouche que vous apprécierez aussi bien à l’apéro qu’avec de belles grillades de viandes blanches et rouges. (8€25)


Domaine de Joÿ ne produit pas que des vins mais également des Armagnac et du Floc de Gascogne

Le Floc de Gascogne (17°) est l’assemblage de 2/3 de jus de raisin et 1/3 de Eau de Vie Blanche d’Armagnac. Un mariage subtil, complexe et élégant avec des notes fruitées (ananas, abricot), florales et une pointe de miel. La bouche est ronde et suave avec un parfait équilibre sucre et fraîcheur ! (13€05)

L’Armagnac est obtenu par la distillation des vins blancs issus de 3 cépages : l’Ugni Blanc donnant volume et longueur, le Bacco pour la typicité et le gras, et la célèbre Folle Blanche pour son fruité surprenant. Dès sa sortie de l’alambic, l’Eau-de-Vie est logée en fûts de chêne neufs provenant de Gascogne pour sa typicité et son caractère mais aussi du Limousin pour sa souplesse et son élégance. Après une rapide prise de tanins, elle est transférée en fûts plus âgés pour trouver le parfait équilibre entre le boisé et le fruité. Ces fûts vieillissent de longues années dans 2 chais construits en pierres naturelles fin du 19ème siècle, à l’hygrométrie parfaite pour une extraction en douceur des tanins du bois tout en dosant la ‘part des anges’ (évaporation de l’alcool).
Domaine de Joÿ propose les Armagnac VSOP dont l’âge moyen sera au minimum 5 ans, XO 10 ans, Hors d’Âge 15 ans ainsi qu’une très large gamme d’Armagnac de 79 millésimes différents. Ces Armagnac millésimés ne sont donc pas des assemblages de différentes années mais bien des Armagnac d’une seule et même année ayant reposés des dizaines d’années en futs avant d’être mis en bouteilles. Le 1982 a donc séjourné près de 40 ans en futs et si vous désirez le 1888, il sera mis en bouteille aujourd’hui après… 134 ans de vieillissement en fûts !

Nos 4 partenaires en Libournais

Posté le 12 janvier 2022 par Thierry

Pomerol & Lalande de Pomerol, Saint Emilion Grand Cru, Montagne Saint Emilion et Côtes de Castillon

Côtes de Castillon  Château Bréhat  2016   11€  prix propriété
Les 5,5 ha de vignes (en conversion bio) d’une trentaine d’années jouxtent celles du Château Haut Rocher en Saint Emilion Grand Cru et sont travaillées de la même manière que ce dernier. 70% Merlot, 15% Cabernet Franc et 15% Cabernet Sauvignon, la moitié est élevée en cuve et l’autre dans des barriques neuves et d’un vin pendant 15 mois. Une robe soutenue, un nez intense au fruité confituré et une bouche gourmande aux tanins soyeux soutenue par une belle fraîcheur… Un Castillon très récompensé chaque année par la presse spécialisée. Fiche technique et récompenses (aussi dispo en magnum)

Saint Emilion Grand Cru  Château Haut Rocher  2016  21€ prix propriété
Une belle propriété de 8 ha en conversion bio située à l’est de l’appellation, jouxtant de nombreux crus classés et exposée Sud Sud-Est. Vieilli 18 mois en barriques neuves, ce Grand Cru est puissant et promu à une longue garde (15 ans minimum). Ample en bouche, vous aurez déjà plaisir à le déguster jeune pour sa richesse aromatique et sa vivacité. Ses tanins de grande qualité fera évoluer avec le temps ses arômes de violette, pruneau, réglisse, truffe, sous-bois,… Fiche technique et récompenses
(aussi dispo en 1/2 bout. et en magnum ainsi qu’en caisses bois de 3 bout., 6 bout. et 1 magnum)

Montagne Saint Emilion  Château La Couronne  ‘Réserve’  2016   14€35
Un de nos favoris… non pas pour l’amitié qui nous lie à Thomas mais pour son parcours. Cet ancien caviste a eu l’opportunité d’acquérir cette propriété de 11 ha il y a 25 ans et s’est lancé dans l’aventure en autodidacte… chapeau car le résultat est parfait ! Cette cuvée 100% Merlot (25 à 30 ans d’âge) est ample et riche en fruits avec un joli boisé suite à un élevage de 12 mois sur lies en barriques (15% neuves) dont 10 mois sans souffre. Il reçoit 91-92/100 par le critique James Suckling et 90 points par Andreas Larsson le positionnant au même niveau que pas mal de Pomerol et Grands Crus Classés de Saint Emilion. (aussi dispo en 1/2 bouteille et magnum)

Montagne Saint Emilion  Reclos de La Couronne  2016   21€65  (caisse bois de 6 bouteilles)
‘Reclos’ est une parcelle de 3 ha de Merlot vinifié avec levures indigènes et élevés 18 mois sur lies en barriques neuves dont 12 mois sans souffre. Un vin d’une grande intensité dont la rondeur en bouche et la finesse des tanins vous donneront la possibilité de le déguster aujourd’hui mais que vous pourrez laisser de longues années en cave. 93/100 Andreas Larsson, 91/100 Vinous, 91-91 James Suckling. Parker cite cette cuvée dans ‘les meilleurs vins du monde’ coûtant 3 à 5 fois moins cher que les grands classiques… Et si vous préférez ‘La Revue des Vins de France’ : Avec sa cuvée Reclos, Château La Couronne réalise des vins qui se distinguent du peu d’ambition des satellites de Saint-Émilion. Ils témoignent d’ailleurs, indiscutablement, du potentiel qualitatif des meilleurs terroirs de Montagne Saint-Émilion. » Merci Thomas pour ce grand vin !

Lalande de Pomerol  Château des Moines  2018   15€25
Une propriété de 12 ha avec 72% Merlot, 15% Cabernet Sauvignon, 10% Cabernet Franc et 3% Malbec… un assemblage de 4 cépages alliant une belle complexité aromatique à la rondeur et la générosité du Merlot. Fruits noirs (myrtille, cerise) évoluant sur des notes toastées et épicées (poivre). Ses tanins soyeux vous procureront du plaisir déjà aujourd’hui tout en lui assurant une belle garde. Repris dans la catégorie des ‘premiers grands vins classés’ par Dussert Gerber.

Pomerol  Château La Ganne  2016/18   34€60
Petite propriété de 4 ha aux portes de Libourne composée de 90% merlot et 10% Cabernet Franc dont l’âge des vignes oscille entre 60 et 90 ans. Tout se fait dans le plus profond respect de l’environnement, 2018 étant la dernière année de conversion en agriculture biologique. L’élevage se fait pour 40% en fûts neufs et 60% en fûts d’un vin. Un vin d’une robe sombre avec des arômes de fruits rouges et noirs, des tanins ronds et suaves, puissants et soyeux comme tout grand Pomerol. 2018 est un millésime puissant et de grande garde mais très en élégance et finesse, vous permettant de déjà l’apprécier dans sa jeunesse.

Château Moulin Caresse à Bergerac & Montravel

Posté le 5 janvier 2022 par Thierry

Propriété familiale depuis 1749, Jean-François et Sylvie DEFFARGE ainsi que leurs enfants Benjamin et Quentin gèrent actuellement le domaine qui se transmet de génération en génération. Située aux portes du Périgord et à 20 kms à l’Est de Saint-Emilion, la propriété du Château Moulin Caresse de 52 hectares domine de 80 mètres la vallée de la Dordogne et prend ses racines sur le terroir des AOP Montravel et Bergerac. Forts de plus de 20 ans d’expérience en culture raisonnée et de leurs certifications Terra Vitis et HVE3 (sans résidu au sol ni dans l’air), la conversion BIO a démarré en 2019 et les abeilles des 80 ruches butinent dans le vignoble sans le moindre petit risque…

Château Moulin Caresse propose plusieurs gammes de vins dont la gamme ‘Cépage’ privilégiant le fruit et la fraîcheur pour un plaisir immédiat et la gamme ‘Magie d’Automne’ élevée en barrique, vins de gastronomie et de garde.

La gamme ‘Les Frangins’, fruit de la dernière génération élaboré en Vin de Pays du Périgord a directement connu un franc succès… des vins de ‘copains’, fruités et gourmands pour toutes occasions.

Blancs secs :

« Les Frangins » est un assemblage de Sauvignon, Sémillon  et Ugni Blanc… un vin frais et léger de plaisir immédiat avec des notes de pêche, abricot et fleurs blanches. (7€00)

Montravel 2020 ‘Le Sauvignon’
Elevé sur lies fines, ce vin rond et frais avec ses francs arômes d’agrumes et fruits exotiques est à consommer dès l’apéritif et sur des fruits de mer, poissons et crustacés. Médaille Argent au concours des Vignerons Indépendants et Coup de Cœur de La Revue du Vin de France. (8€30)

Montravel 2018 ‘Magie d’Automne’
Assemblage de 80% Sauvignon blanc et 20% Sauvignon gris fermenté et élevé sur lies fines pendant 10 mois en barriques (25% neuves). Fin et élégant, un vin gras avec des notes florales, de fruits secs et amandes grillées se terminant sur une jolie fraîcheur minérale. Poissons en sauce, crustacés, Saint Jacques poêlées, viandes blanches… et foie gras pour les amateurs de vins plus secs. Médaille d’Or Gilbert & Gaillard et d’Argent au concours ‘Elle à table’ (10€50)

Blancs moelleux :

« La Frangine » est un assemblage de Muscadelle, Sauvignon et Ugni Blanc… un bel équilibre pour ce blanc tendre et acidulé avec des notes de poire et fleurs blanches. A consommer entre amis, à l’apéritif, sur du foie gras et des desserts. Médaille d’Or à Bergerac. (7€00)

Côtes de Montravel 2018 ‘Le Sémillon’
Elevé sur lies fines, ce vin légèrement moelleux soutenu par une belle fraîcheur avec ses arômes de fruits blancs (poire, coing,…) est à consommer avec du foie gras, des desserts pas trop sucrés ou juste pour le plaisir entre amis. Médaille d’Or à Paris (8€30)

Côtes de Montravel 2014 ‘Magie d’Automne’
Assemblage de 45% Sémillon, 45% % Muscadelle et 10% Sauvignon gris fermenté et élevé sur lies fines pendant 8 mois en barriques (20% neuves). Un vin riche et onctueux sans paraître liquoreux grâce à sa belle fraîcheur… notes de poire, coing, abricot, pêche… et Médaille d’Or à Bergerac. (10€50)

Rosé :

« La Frangine » est un rosé pâle issu de Merlot et Cabernet Franc offrant des notes de fruits rouges (groseille, framboise). Souple en bouche avec une agréable fraîcheur, il a obtenu la Médaille d’Or à Bergerac et d’Argent au concours des Vignerons Indépendants. (7€00)

Rouges :

« Les Frangins » est un assemblage de Merlot et Malbec, une gourmandise de fruits rouges (framboise et fraise) suivie à l’aération par des notes de cassis et café provenant du Malbec. (7€00)

Bergerac 2019 ‘Le Merlot’
Un Merlot croquant et bien fruité aux tanins légers et fondus à déguster sur des buffets froids, des grillades et des fromages à pâte molle. Médaille Argent à Paris (8€30)

Bergerac 2016 ‘Magie d’Automne’
Les 45% Merlot, 30% Malbec et 25% Cabernet Franc sont élevés 12 mois en barriques et cuves en bois de 30 hl pour éviter le sur-boisage. ‘Le nez d’une belle finesse associe les fruits rouges à une note épicée. La bouche est riche, charnue et bien structurée avec une pointe de vivacité en finale’ Guide Hachette. Parfait sur les viandes rouges, l’agneau, les magrets ou confits de canard. Médaille d’Or à Bergerac et de Bronze à Paris. (10€50)

Beaujolais du Domaine Bertrand à ‘prix propriété’

Posté le 24 novembre 2021 par Thierry

En Beaujolais, on ne produit pas que des vins  ‘primeurs’ ou ‘nouveaux’ mais aussi des crus de haut niveau, toujours à base du cépage Gamay, ayant chacun leur propre personnalité et exprimant ainsi la richesse des différents terroirs. Les excellents rapports qualité/prix de ces crus sont de plus en plus reconnus et nous sommes très heureux que beaucoup d’entre vous soient aujourd’hui de fidèles clients des vins du Domaine Bertrand.

Jean-Pierre exploite avec son fils Julien un domaine de 15 ha dont l’âge moyen des vignes est de 45 ans avec une très forte densité à l’hectare (8500 à 10000 pieds). Les vignes sont labourées tout en gardant un enherbement partiel. Les vendanges sont manuelles avec tris successifs à la vigne comme au chai. La fermentation se fait avec les levures indigènes et sans sulfite dans une cave récemment modernisée. Les 1ers agréments bio arrivent avec le millésime 2020 et les vins reçoivent régulièrement des cotations et articles élogieux par la presse professionnelle !

Partenaires depuis plus de 20 ans, nous vous proposons les Beaujolais du Domaine Bertrand à ‘prix propriété’

Beaujolais Villages rouge 2020  ‘Super Canon’   10€00
Ce Beaujolais Villages provient de vieilles vignes (60 ans) situées au pied des collines de Brouilly et est vendangé à la main. Une macération semi-carbonique à basse température permet de favoriser le fruit sans extraire trop de tanins, rendant ce vin rond, pas trop structuré avec des notes ‘croquantes’ de fruits rouges.

Régnié 2018  ‘Ponchon’   11€00
Le dernier des crus du Beaujolais (1988)… un reclassement bien mérité mais cette appellation est restée dans l’ombre des autres crus… un vin plaisir avec plus de consistance que le Beaujolais Villages, croquant de fruits et à un prix à peine supérieur à ce dernier, la bonne affaire !

Fleurie 2020  ‘Les Déduits’   15€00
Le plus féminin des Crus du Beaujolais… finesse et élégance, un corps soyeux avec des notes de fruits rouges mûrs et de violette… il plait beaucoup dès l’apéritif, avec des viandes blanches et volailles.

Julienas 2019  ‘Les Fouillouses’   15€00
Issu de vieilles vignes (70 ans) sur un coteau escarpé, ce Julienas est charnu et fruité avec une finale acidulée très plaisante. ‘Pur et simple, il vise le coeur du fruit’ comme ils disent… j’adore cette franche simplicité qui lui permettra d’accompagner charcuterie et fromages tout comme des mets plus élaborés tel un carré d’agneau aux épices.

Moulin à Vent 2018  ‘Les Petits Bois’   15€50
Le Seigneur des Beaujolais… un vin issu de vieilles vignes de 60 ans, complexe et charpenté que vous pourrez laisser en cave une dizaine d’années. A consommer jeune sur des grillades et viandes rouges et qui ‘pinotera’ agréablement avec l’âge pour accompagner les gibiers.

Brouilly ‘Pisse-Vieille’ 2018  16€00
‘Pisse Vieille’ est un climat privilégié d’à peine 22 ha exposé plein sud dans l’appellation Brouilly comptant elle 1300 ha. Ce terroir se distingue par des vins plus généreux et intenses par rapport à ses voisins. Issu de très vieilles vignes de 80 ans aux rendements faibles permettant une macération plus longue et un élevage en 1/2 muids (barriques de 500 à 600 litres en chêne). On retrouve un vin plus charpenté avec un bel équilibre entre le fruit et le boisé que l’on pourra laisser vieillir une dizaine d’année sans soucis… vous serez alors surpris par sa puissance et sa complexité.

Bourgogne Blanc 2020 BIO   12€00
Bien que tous les Beaujolais rouges soient issus du cépage Gamay, on y trouve aussi du blanc à base de Chardonnay… en quantité infime et que l’on peut d’ailleurs appeler ‘Bourgogne blanc’. Ce Bourgogne du Sud est extrêmement plaisant avec ses notes de fruits blancs & exotiques, de fleurs blanches, sa finale amande et le tout soutenu par une petite minéralité rafraichissante.

Cahors Château Pineraie à prix propriété !

Posté le 12 novembre 2021 par Thierry

Cahors se situe à une petite centaine de kilomètres au Sud-Est de Bergerac et produit des vins dits ‘noirs’ majoritairement à base de Malbec, cépage appelé également Auxerrois ou Cot en Touraine.

Château Pineraie est situé à Puy L’Evêque et plus précisément à Leygues, l’un des meilleurs terroirs de Cahors où se trouve d’ailleurs d’autres domaines réputés.
Ces vins ont souvent la réputation de vins durs et devant vieillir quelques années avant d’être consommés… mais ce n’est pas (ou plus) une généralité ! Redécouvrez le vin de Cahors et laissez-vous séduire par les tanins fins et tout en rondeur du Château Pineraie avec ses deux cuvées… plus d’infos sur www.chateaupineraie.com

Château Pineraie 2018 est composé de 85% de Malbec et de 15% de Merlot. Il est vinifié dans l’optique d’obtenir des tanins plutôt veloutés avec des rendements avoisinant les 40 hectolitres à l’hectare. Cette cuvée est élevée en fûts dont 20% sont renouvelés chaque année. « Un vin concentré mais gourmand déjà par ses arômes de fruits noirs (mûre) relevés de notes grillées et réglissées. La charpente est bien perceptible au palais, mais apparaît aussi une matière opulente qui déroule volontiers les accents de fruits mûrs. » Guide Hachette 1* & 90/100 Decanter . Parfait sur les viandes de canard et grillades de côtes de bœuf ou d’agneau : 10€10, disponible aussi en magnum et 1/2 bouteille

L’Authentique 2015  est la grande cuvée du Château Pineraie. 100% Malbec issu de 5 ha de très vieilles vignes, 60 ans en moyenne, dont certaines ont été plantées en 1920. Faible rendement (30 hl/ha), vinification en cuves bois thermorégulées et élevage en fûts neufs (80%) durant 18 mois… un grand Cahors dont vous apprécierez son bel équilibre déjà aujourd’hui mais que vous pourrez oublier de longues années en cave… 92/100 Decanter. 20€70

Alsace Joseph Cattin à Voegtlinshoffen

Posté le 3 novembre 2021 par Thierry

En Alsace, contrairement aux usages des autres vignobles français, ce n’est pas le terroir qui donne son nom aux vins mais les cépages eux-mêmes.
Toujours présentés dans leur bouteille typique, la flûte d’Alsace, ils sont obligatoirement embouteillés dans la région de production.

Importé depuis 1985, ‘Joseph Cattin’ est un de nos premiers partenaires… une aventure commencée alors que j’avais 22 ans et ‘Jacky’ 29…

Bien que cette famille soit installée depuis 1720 à Voegtlinshoffen, il y eut un tournant en pleine crise du phylloxéra (fin du 19ème siècle) avec Joseph Cattin, spécialiste dans le greffage pour combattre ce fléau et reconnu alors comme un des pionniers de la viticulture Alsacienne. Il obtint d’ailleurs le diplôme très convoité à l’époque de « Vignoble Modèle ».

En 1978, Jacques et Jean-Marie Cattin donnent une nouvelle impulsion à la maison Joseph Cattin qui passe en 25 ans de 7 ha à plus de 60 ha et devient l’une des plus grandes maisons familiales alsaciennes exploitant son propre vignoble.

Située à Voegtlinshoffen au sud-ouest de Colmar, la maison Joseph Cattin exploite en plus de leur gamme ‘tradition’ un lieu historique du vignoble alsacien reconnu depuis 1188 et faisant partie du 1er classement de 26 Grands Crus d’Alsace : le Grand Cru de Hatschbourg… Des vignes plantées en coteaux à une altitude variant de 200 à 330 mètres sur un terroir marno-calcaire, lourd, profond et bien drainé donnant des vins racés et complexes.

La maison Joseph Cattin détient également quelques parcelles sur la commune de Steinbach, terroir exceptionnel dont le sol gréseux et ferrugineux exposé sud-est procure au Pinot Noir une concentration unique et renommée.
Pour plus d’infos sur cette grande maison et les cépages : www.cattin.fr

Domaine François Bergeret à Nolay (Bourgogne)

Posté le 20 octobre 2021 par Thierry

François Bergeret, artisan-vigneron issu de la 4ème génération de vignerons, exploite 7,5 hectares de vignes depuis 1994 à Nolay, bourg aux multiples collines situé à 18 km de Beaune… Ce vignoble haut en altitude apporte dès lors beaucoup de fraîcheur aux vins. La petitesse de son exploitation lui permet de suivre au plus près toutes ses vignes travaillées en culture ‘ultra raisonnée’ : labours, réduction maximale des traitements… observations et adaptations sont ses maîtres mots. Ajoutez à cela levures indigènes et utilisation de souffre au strict minimum… on est pas loin du ‘sans sulfite ajouté’ !

N’étant pas sur les appellations les plus renommées de Bourgogne, mis-à-part cette petite parcelle sur Pommard produisant 2 barriques par an, ses vins de caractère offrent dès lors un superbe rapport qualité/prix, ce qui n’est pas toujours évident en Bourgogne où beaucoup de vignerons ou maisons de négoce se ‘reposent’ sur la notoriété des appellations plutôt que sur la recherche qualitative de leur production.

Pour rappel, la Bourgogne est le royaume du Chardonnay pour les blancs et du Pinot Noir pour les rouges mais on y trouve aussi un vieux cépage un peu oublié et qui renaît chez certains : l’Aligoté. Ce cépage, plus productif que le Chardonnay, donnait des vins clairs, vifs et plutôt léger… un profil de vin idéal pour le mélanger avec de la Crème de Cassis de Bourgogne, apéritif baptisé Kir par le chanoine Félix Kir après la 2ème guerre mondiale.

Bourgogne Aligoté 2019
Persuadé par le potentiel qualitatif de ce cépage pour autant qu’il soit correctement maitrisé, François en a planté et 2019 est son premier millésime. Le rendement a été très faible (un peu plus de 20 hl/ha) et 1/3 de l’élevage s’est fait en barrique. Cet Aligoté présente une jolie robe un peu dorée avec un nez de fleurs blanches, menthe et légèrement boisé. Ce profil se retrouve en bouche avec une belle vivacité, un peu de gras évoluant après aération sur des notes de fruits blancs (nectarine, abricot, coing). Dégusté autour de 12°C, il accompagnera parfaitement les plats persillés (escargots de Bourgogne, cuisses de grenouille,…) ou à l’oseille (anguilles au vert,…), fromage de chèvre et à pâte dure. (13€80)

Hautes Côtes de Beaune blanc 2019
1er nez boisé beurré s’ouvrant sur des notes de réglisse et menthe poivrée. Attaque en bouche ample et vive avec un boisé s’intégrant à l’aération sur un croquant de pomme granit. parfait sur une plancha de poissons épicés ou marinés et suffisamment puissant pour un poulet au curry. (15€60)

Bourgogne blanc 2016 « Rondo »
Un beau ‘Bourgogne’ issu pourtant d’une parcelle en Hautes Côtes de Beaune… une parcelle de vieilles vignes avec de très petits rendements (20 hl/ha) donnant un vin ample et frais, complexe et d’une très belle longueur en bouche… un de nos précédents coups de coeur qui a séduit également ‘La Revue des Vins de France’, le notant 16/20 ! (19€80)

Beaune blanc « Les Prévolles » 2018
Un beau boisé toasté au nez (30% fûts neufs) évoluant sur des notes beurrées et de fruits exotiques (kumquat). Une belle matière en bouche, tout en rondeur et élégance, beurré, floral se terminant sur des notes fumées. Excellent rapport qualité/prix pour ce Bourgogne blanc de belle gastronomie. (23€80)
Hautes Côtes de Beaune rouge 2019 « Rondo »
Rondo est le nom d’une parcelle de vignes plantées en 1950 et ce Pinot Noir est élevé 12 mois en fûts de chêne de 5 ans. Jolie robe pour un ‘petit’ Bourgogne présentant au nez de franches notes de cassis et un fin boisé… profil que l’on retrouve en bouche soutenu par une belle vivacité. Un Bourgogne rouge ‘plaisir’ aujourd’hui mais qui vous surprendra dans quelques années si vous l’encaver. (16€80)

Hautes Côtes de Beaune rouge 2019 « Louis »
Louis, un des enfants de François… l’enfant terrible comme il dit ! Vignes de 35 ans d’âge issues d’une sélection parcellaire et vendangées tardivement. Fermentation en grappes entières durant 15 jours sans sulfitage. Déjà la robe est intense, surprenant pour un Hautes Côtes de Beaune. Franc et frais au nez avec un cassis très croquant que l’on retrouve en bouche avec une belle matière s’ouvrant très en rondeur. Un vin juteux pour une viande rouge juteuse mais qui soutiendra sans soucis les gibiers avec les traditionnelles airelles.  (20€80)

Beaune rouge « Les Prévolles » 2017
Issu d’une parcelle de vignes de 42 ans sur un beau lieu-dit d’une appellation communale, ce Beaune est tout en finesse et élégance avec de jolies notes de groseilles et cerises noires légèrement confiturées sur un boisé bien intégré… un beau classique de saison que l’on dégustera déjà aujourd’hui et qui évoluera encore quelques années sans soucis.  (26€80)

Pommard 1er Cru « Les Chanlins Bas » 2019
D’habitude, les Pommard sont très féminins… mais ce 1er Cru-ci ajoutera à l’élégance des Pommard une belle matière à laisser évoluer dans le temps, si vous ne craquez pas avant ! Un vin puissant et complexe avec des notes de fruits noirs et de groseilles qui, malgré sa jeunesse, vous offrira déjà beaucoup de plaisir aujourd’hui. (52€80)

Blaye Côtes de Bordeaux : Château Clairac

Posté le 22 septembre 2021 par Thierry

L’appellation de Bordeaux la plus prisée en Belgique…
Rares sont les restaurants n’en proposant pas à leur carte !

Cette appellation de 6000 ha, une des plus grandes du bordelais, se situe tout au nord de la région de Bordeaux et Saint Emilion, dominant l’estuaire de la Gironde sur sa rive droite et faisant face au Médoc. Majoritairement planté en Merlot, les vins sont plutôt gourmands et sur le fruit avec une structure tannique souple et soyeuse… des Bordeaux charmeurs, d’où leur succès.

Château  Clairac  2019

Un vignoble de 11 ha de vignes âgées de 25 ans en moyenne, planté de 80% Merlot et 20% Cabernet Sauvignon sur sol argileux. Elevé un an en fûts de chêne, le boisé est bien intégré aux fruits noirs. Les tanins suaves de ce grand millésime en font un excellent Bordeaux de tous les jours pouvant bonifier encore quelques années en cave.  

9€05  la 75 cl., 5€45  la 1/2 bouteille (37,5 cl.) et 19€45  le Magnum (150 cl.)