Menetou-Salon du Domaine Fraiseau-Leclerc

Posté le 5 août 2020 par Thierry

Menetou-Salon est une petite appellation de 600 ha située dans le prolongement ouest du terroir ‘Terres Blanches’ de l’appellation Sancerre qui elle couvre 3000 ha. On y trouve les mêmes cépages : Sauvignon pour les blancs et Pinot Noir pour les rouges et rosés. La notoriété de Menetou-Salon étant moindre que celle de sa voisine, on y trouve des rapports qualité/prix particulièrement intéressants comme ceux des vins produits par le Domaine Fraiseau-Leclerc, domaine que nous avons redécouvert il y a 15 jours après une petite visite dans le vignoble.

2018 et 2019 étaient des années extrêmement chaudes dans cette région et bon nombre de vignerons se sont retrouvés avec des vins atypiques, titrant plus de 14° et présentant des profils plus méditerranéens que Centre-Loire… surprenant !

Le Domaine Fraiseau-Leclerc nous avait déjà beaucoup plu lors d’une dégustation comparative de Menetou-Salon en 2012 : il était sorti 2ème, très proche du 1er qui était le Prieuré de Saint Céols et que nous avions alors commencé à importer. Mais avec ces derniers millésimes difficiles, les cartes ont été redistribuées et lorsque nous sommes arrivés au Domaine Fraiseau-Leclerc, que du bonheur : fraîcheur et typicité au programme et ce pour les 3 couleurs !

Le Blanc 2019 offre la belle et typique expression agrume du Sauvignon, un joli côté fleurs blanches, du gras et beaucoup de fraîcheur avec une belle longueur en bouche… beau vin d’apéritif se mariant parfaitement avec des poissons et fruits de mer.

Le Rosé 2019 est rond et croquant, puissant avec des notes de fraises, de fruits rouges et une finale minérale, un rosé de repas qui rafraichira à merveille les cuisines relevées sans faiblir.

Le Rouge 2019 est tout aussi croquant que le rosé avec des notes de cassis et de cerise, une agréable minéralité rafraichissante et une belle longueur en bouche. Il sera tout aussi parfait avec des grillades qu’avec des plats asiatiques relevés… faîtes-vous plaisir en le dégustant dans sa jeunesse entre 14 et 16°.

Ces 3 vins sont à 14€ ttc et nous vous proposons jusqu’au 14/08/2020, veille de nos congés,
le carton de 6 bouteilles panachées selon vos désirs à
77 €  au lieu de 84€

Domaine Thomas & Fils à Sancerre

Posté le 23 juillet 2020 par Thierry

La philosophie de cette propriété familiale de 16 ha installée depuis 1670 à Verdigny est la Biodynamie : respect de l’environnement et aider la vigne à révéler son terroir pour une expression plus personnelle de leurs vins.

Le travail du sol maintient l’équilibre et permet une meilleure activité microbienne ainsi qu’une meilleure infiltration de l’eau. Aucun traitement chimique, uniquement des éléments naturels permettant à la faune et à la flore de se développer en harmonie. Le labour contraint la vigne à un enracinement plus profond, développant ainsi la plus pure expression du terroir. Ces soins favorisent le développement de levures indigènes, clé des arômes et de la typicité du vin, contrairement aux levures étrangères orientant les arômes et standardisant les vins.

Ils produisent 4 Sancerre : un rouge à base de Pinot Noir et 3 blancs à base de Sauvignon provenant de terroirs différents :
Sancerre blanc 2018 ‘Les Pierriers’   16€40  (9€40 / 37,5 cl)
Vignes de 25 ans issues d’un terroir calcaire, un très beau classique tout en finesse et fraîcheur, légèrement minéral avec des notes florales et d’agrumes évoluant sur une fin de bouche longue et élégante. Un Sancerre destiné aux poissons et fruits de mer sans oublier les fromages de chèvre comme le crottin de Chavignol.

Sancerre blanc 2018 ‘Grand’Chaille’   18€00
Vignes de 40 ans issues d’un terroir argilo-siliceux, un Sancerre riche et gras soutenu par une fine acidité, plus minéral avec des notes de citron vert et de silex que vous apprécierez sur des langoustines et poissons en sauce raffinés.

Sancerre blanc 2018 ‘Ultimus’   26€20
Vignes de 50 ans issues d’un terroir argilo-calcaire avec de très faibles rendements, un Sancerre très ample et d’une grande complexité équilibrant puissance et tonicité. A déguster entre 10 et 12° sur des plats gastronomiques de la mer et de viandes blanches.

Sancerre rouge 2018 ‘Terres Blanches’   20€00
Vignes de 50 ans issues d’un terroir argilo-calcaire avec de très faibles rendements. Élevage de 12 mois en fûts de chêne et mis en bouteille sans collage ni filtration, une belle densité en bouche avec de jolies notes de fruits rouges et de griottes, d’épices bien intégrées au fin boisé. Sa belle charpente tannique vous permettra de le garder quelques années mais sa finesse de tanins vous permettra de déjà l’apprécier aujourd’hui sur des viandes rouges et du gibier.

Pascal Bellier : Cheverny & Cour-Cheverny

Posté le 15 juillet 2020 par Thierry

Cheverny est une appellation près de Blois, entre la Loire et la Sologne produisant des vins d’une belle finesse.
Pascal Bellier exploite ce domaine labellisé ‘TerraVitis’ (agriculture raisonnée) d’une quarantaine d’hectare dont l’âge moyen des vignes est 25 ans avec des rendements peu élevés pour les cuvées « L’Essentiel ».

Le Cheverny « L’Essentiel » blanc 2018 est issu du cépage Sauvignon 80% et Chardonnay 20%. Le premier apporte la fraîcheur avec des notes d’agrumes, de poire et de fruits exotiques alors que le second apporte rondeur et élégance. A boire sur des fruits de mers, grillades de poissons, buffets froids et à l’apéritif.  8€50

Le Cheverny « L’Essentiel » rouge 2019 est issu du cépage Pinot Noir 80% et Gamay 20%. Un vin sur le fruit assez croquant (cassis, griottes) avec de fines notes d’épices. Frais et gouleyant, vous le dégusterez légèrement rafraichi sur des grillades de viandes blanches, steak de thon, buffets froids et charcuteries.  8€50

Cour-Cheverny 2018, une petite appellation de 50 hectares située au coeur de l’appellation Cheverny sur un sol siliceux dont le cépage unique est le Romorantin. Il s’agit d’ailleurs de la seule AOC autorisée à exploiter ce cépage bien approprié à ce terroir. Il produit des vins vifs et assez puissants avec des notes minérales, de miel et d’acacias. Un vin original et recherché par certains amateurs, très élégant aujourd’hui mais offrant aussi un joli potentiel de vieillissement.  11€00

Château La Ganne 2016 à Pomerol

Posté le 8 juillet 2020 par Thierry

Pomerol  Château La Ganne  2016  34€30

Petite propriété de 4 ha aux portes de Libourne composée de 90% merlot et 10% Cabernet Franc dont l’âge des vignes oscille entre 60 et 90 ans. Tout se fait dans le plus profond respect de l’environnement, l’exploitation étant également en conversion bio. 2016 est pour cette région un millésime exceptionnel, le meilleur La Ganne que nous ayons goûté et je laisse le Guide Hachette commenter ce vin très justement : « Une olfaction intense aux arômes de griotte, de fruits des bois bien mûrs, de poivre et de vanille, précède une bouche à la fois puissante et soyeuse, sans creux, au fruité tapissant et aux tanins de velours. Un Pomerol qui conjugue équilibre et finesse« .

Médoc & Saint Emilion 2016

Posté le 2 juillet 2020 par Thierry

6 belles références que nous importons depuis bien longtemps et dans l’excellent millésime 2016…

Médoc  Château Canteloup  2016  9€45
2ème vin du Château La Gorce présenté ci-dessous, un vin charmeur avec ses notes de fruits noirs, de sous-bois et ses tanins fondus… un Médoc très sympa et à un prix très abordable.


Médoc Cru Bourgeois  Château La Gorce  2016  12€00
Un grand classique que ce Médoc classé chaque année Cru Bourgeois depuis 1932. Un Médoc bien typé et toujours en finesse avec son beau boisé et ses notes de cerise, framboise et violette. (aussi dispo en 1/2 bout. et en magnum ainsi qu’en caisses bois de 2 bout., 6 bout. et 1 magnum)

Côtes de Castillon  Château Bréhat  2016  10€85
Les 5,5 ha de vignes d’une trentaine d’années jouxtent celles du Château Haut Rocher en Saint Emilion Grand Cru et sont travaillées de la même manière que ce dernier. 70% Merlot, 15% Cabernet Franc et 15% Cabernet Sauvignon, la moitié est élevée en cuve et l’autre dans des barriques neuves et d’un vin pendant 15 mois. Une robe soutenue, un nez intense au fruité confituré et une bouche gourmande aux tanins soyeux soutenue par une belle fraîcheur… Un Castillon très récompensé chaque année par la presse spécialisée. (aussi dispo en magnum)


Saint Emilion Grand Cru  Château Haut Rocher  2016  20€60
Une belle propriété de 8 ha en conversion bio située à l’est de l’appellation, jouxtant de nombreux crus classés et exposée Sud Sud-Est. Vieilli 18 mois en barriques neuves, ce Grand Cru est puissant et promu à une longue garde (15 ans minimum). Ample en bouche, vous aurez déjà plaisir à le déguster jeune pour sa richesse aromatique et sa vivacité. Ses tanins de grande qualité fera évoluer avec le temps ses arômes de violette, pruneau, réglisse, truffe, sous-bois,…. (aussi dispo en 1/2 bout. et en magnum ainsi qu’en caisses bois de 3 bout., 6 bout. et 1 magnum)

Montagne Saint Emilion  Château La Couronne  ‘Réserve’  2016  14€25
Un de nos favoris… non pas pour l’amitié qui nous lie à Thomas mais pour son savoir-faire. Cet ancien caviste a eu l’opportunité d’acquérir cette propriété de 11 ha il y a 25 ans et s’est lancé dans l’aventure en autodidacte… chapeau car le résultat est parfait ! Cette cuvée 100% Merlot (25 à 30 ans d’âge) est ample et riche en fruits avec un joli boisé suite à un élevage de 12 mois sur lies en barriques (15% neuves) dont 10 mois sans souffre. Il reçoit 91-92/100 par le critique James Suckling et 90 points par Andreas Larsson le positionnant au même niveau que pas mal de Pomerol et Grands Crus Classés de Saint Emilion. (aussi dispo en 1/2 bout. et en magnum)

Montagne Saint Emilion  Reclos de La Couronne  2016  21€65  (caisse bois de 6 bouteilles)
‘Reclos’ est une parcelle de 3 ha de Merlot vinifié avec levures indigènes et élevés 14 mois sur lies en barriques neuves dont 6 mois sans souffre. Un vin d’une grande intensité dont la rondeur en bouche et la finesse des tanins vous donneront la possibilité de le déguster aujourd’hui mais que vous pourrez laisser de longues années en cave. Parker cite cette cuvée dans ‘les meilleurs vins du monde’ coûtant 3 à 5 fois moins cher que les grands classiques… Et si vous préférez ‘La Revue des Vins de France’ : Avec sa cuvée Reclos (3 ha en pur merlot), château La Couronne réalise des vins qui se distinguent du peu d’ambition des satellites de Saint-Émilion. Ils témoignent d’ailleurs, indiscutablement, du potentiel qualitatif des meilleurs terroirs de Montagne Saint-Émilion. » Merci Thomas pour ce grand vin !

Vacqueyras du Domaine de la Verde

Posté le 24 juin 2020 par Thierry

Bien que créé en 1888, ce beau domaine de 32 ha d’un seul tenant sur le lieu-dit ‘La Verde’ appartient à la famille Camallonga depuis 1963. Jusqu’en 2012, toute la production était vendue en ‘vrac’ au négoce local jusqu’à l’arrivée de l’enfant pointilleux de la 3ème génération, Nicolas Camallonga, ingénieur œnologue. Le vieux chai a reçu un bon coup de neuf et s’est offert le top matériel nécessaire pour parfaire les vinifications.

Ajoutez à cela une vigne bien suivie et d’un âge certain (42 ans en moyenne), des faibles rendements (20 à 35 hl/ha) et le micro-climat de ‘La Verde’ : ensoleillement abondant,  faible pluviométrie et mistral pour assainir la vigne après passage d’un orage. Aux vendanges, les raisins sont minutieusement triés à l’arrivée en cave. Chaque îlot parcellaire et chaque cépage sont vinifiés séparément afin de préserver leur typicité, donnant ensuite naissance à différentes cuvées.

Respect des terroirs, propreté, netteté et précision sont les maître-mots de Nicolas… et les récompenses ne se sont pas faites attendre : tous les vins produits oscillent entre 90 et 94 pts dans la presse spécialisée !

Vacqueyras blanc « Odissey » 2018
‘Odissey’ est une nouvelle aventure dans leur gamme de Vacqueyras : 80% Clairette et 20% Bourboulenc, superbe cépage que l’on retrouve sur Châteauneuf du Pape (à 10 km de là) et dans les vins de La Clape comme ceux du Château Pech Redon que vous appréciez tant. Un vin d’une grande élégance avec ses notes d’agrumes, de fleurs blanches et cette minéralité prodiguant un bel équilibre en bouche. Vous l’apprécierez dès l’apéritif, avec des sushis, poissons à la plancha ou autres plats de la mer. 
90 pts Jeb Dunnuck et 15,5/20 Jancis Robinson (15€60)

Vacqueyras rosé « Royal Sunset » 2019
‘Royal Sunset’ est élaboré dans la lignée des vins de Provence en pressurage direct et fermentation à basse température de Grenache, Cinsault, Syrah & Mourvèdre. Robe pâle et cristalline, nez généreux et explosif révélant de délicates notes de fruits exotiques, pêches et fraises écrasées et une bouche en fraîcheur, finesse et élégance… ce rosé va sublimer vos apéritifs et accompagner tout un repas sans ennuyer le palais !
16/20 Jancis Robinson (11€50)

Vacqueyras rouge « Prélude » 2017
« Prélude est une belle entrée en matière dans l’univers «La Verde», le début d’une grande histoire avec nos vins ». 55% Grenache, 23% Syrah, 12% Mourvèdre et 10% Cinsault, élevé 14 mois en cuve béton afin de préserver tout son fruité, non collé et légèrement filtré… Fruits, élégance des tannins et équilibre sont les maîtres mots de cette cuvée. Le nez généreux révèle de subtils parfums de petits fruits rouges : groseille, framboise, fraise écrasée qui s’ouvre après aération sur des notes de violette et de garrigue. La bouche est onctueuse et suave avec des tanins enrobés et élégants lui permettant d’être apprécié dans sa prime jeunesse.
91 pts Vinous & 91-94 pts Jeb Dunnuck (13€50)

Vacqueyras rouge « Òra » 2017
« Òra se veut l’égérie de l’esprit « La Verde », la quintessence de nos terroirs, l’expression de notre vignoble. » 55% Grenache, 25% Syrah, 20% Mourvèdre avec un élevage de 2/3 en cuve béton et 1/3 en fûts neufs. Une belle robe rouge sombre et profonde. Épices douces, poivre et petits fruits rouges mûrs au nez avec des notes de confiture et de vanille. Grande complexité en bouche avec une texture suave et ronde soutenue par de beaux tannins souples.
92 pts Vinous & 92-94 pts Jeb Dunnuck (15€90 et 35€70 le magnum)

Vacqueyras rouge « Alpha-Oméga » 2017
Cuvée haute-couture et confidentielle, Alpha-Oméga se veut la parfaite combinaison de deux cépages, deux parcelles emblématiques du domaine et deux méthodes de vinification complémentaires. D’un côté, 50% Grenaches presque centenaires sur sol sableux élevés en cuve béton non revêtue pour préserver tout son fruité originel et de l’autre, 50% de vieilles Syrah de 80 ans qui prennent racine sur une partie calcaire et qui passera 14 mois en fûts de chêne français neufs.
Robe sombre et très profonde avec des nuances violettes. Petits fruits noirs, cuirs, réglisse et arômes de torréfaction et d’épices orientales au nez avec une puissante intensité aromatique. Une entrée en bouche puissante avec une structure massive des tanins, beaucoup de richesse et de concentration… L’expression affirmée du terroir.
93 pts Parker, 92 Pts Vinous & 91-94 pts Jeb Dunnuck (23€90)

Champagne Gratiot

Posté le 17 juin 2020 par Thierry

Champagne Gratiot Gérard… depuis 5 générations dans la Vallée de la Marne !
Tout commence avec Désiré Gratiot qui remporta en 1899 le prestigieux diplôme du Concours Général de Paris pour son « Vin Blanc de Champagne ».

Au fil des générations, le vignoble s’agrandit avec un souci permanent d’exigence et de perfections jusqu’à l’arrivée de Rémy, 5ème génération, qui rénove toute la cave (pressoir, cuverie,…) pour travailler dans des conditions optimales et nous offrir des Champagne expressifs et parfaitement équilibrés !

Le  vignoble d’une moyenne d’âge de 30 ans s’étale sur 18 ha. principalement planté en Pinot Meunier (84%), cépage robuste et très expressif qui révèlent l’originalité des terroirs du Sud de la Champagne. Les 43 parcelles s’étalent sur 7 villages avec leur propres sols et sous-sols offrant une belle typicité aux différents Champagne produits.

Almanach n° 1 85% Pinot Meunier & 15% Chardonnay provenant de la vendange 2014 avec 51% de vins de réserve de 2012 & 2013.
Brut dosé à 9 gr/litre après un vieillissement de 3 ans en 75 cl et 4 ans en magnum.
Champagne ‘plaisir’ et festif, frais et fruité aux notes florales se dégustant à tout moment de la journée, à l’apéro avec des tapas de fruits de mer ou sur une tarte aux pommes à la cannelle. (27€90)

Almanach n° 2 ‘Intense’
70% Pinot Meunier, 25% Chardonnay & 15% Pinot Noir provenant de la vendange 2011 avec 45% de vins de réserve de 2009 & 2010.
Brut dosé à 8 gr/litre après un vieillissement de 6 ans.
Un nez intense et aromatique alliant finesse et maturité. Les arômes de fruits secs et confits lui offrent une belle légèreté en bouche avec une longue finale. Un Champagne à son apogée que ce soit pour l’apéro ou le repas. Idéal sur des crustacés ou des huitres mais aussi sur un saumon. (29€90)

Almanach n° 0 ‘Brut Nature’
77% Pinot Meunier & 23% Pinot Noir provenant uniquement de la vendange 2011 dont 4% a été vinifiée en fûts.
Brut 0 (non dosé) après un vieillissement de 6 ans.
Une cuvée très subtile exprimant la pureté du Pinot Meunier, friand avec des notes de fruits secs, riche et tout en fraîcheur. Un Champagne de dégustation pour les amateurs de Brut 0, que ce soit à l’apéritif ou à table sur un poisson en sauce mais à essayer sur des vieux fromages à pâte dure (Mimolette, Parmesan, Comté…) (33€90)

‘Désiré Gratiot’ 2012
33% Pinot Meunier, 47% Chardonnay & 20% Pinot Noir provenant uniquement de la vendange 2012 dont 9% a été vinifiée en fûts.
Brut dosé à 2,5 gr/litre après un vieillissement de 7 ans.
Tout en élégance avec une bouche crémeuse et soyeuse, de généreux arômes de fruits jaunes accompagnés de saveurs beurrées et briochées, une fraîcheur minérale… bref, une cuvée tout en dentelles ! Un Champagne de repas et parfait sur un carpaccio de Saint Jacques.  (39€90)

‘Secret d’Almanach’ 2012
100% Pinot Meunier provenant uniquement de la vendange 2012 dont 30% a été vinifiée en fûts. Une sélection parcellaire provenant du village de Saulchery et dosée avec du pur jus de Pinot Meunier après un vieillissement de 5 ans.
Un Champagne gourmand d’une grande complexité, fin et élégant, un parfait équilibre de matière et fraîcheur avec des notes d’amandes, de fruits blancs, d’agrûmes… un grand Champagne de gastronomie ou de pure dégustation pour ne laisser s’échapper aucune subtilité !  (61€)

Almanach n° 3 Rosé
41% Pinot Meunier, 38% Chardonnay & 21% Pinot Noir provenant majoritairement de la vendange 2015 avec 24% de vins de réserve, 10% de vin rouge et 26% de rosé de saignée.
Brut dosé à 9 gr/litre après un vieillissement de 3 ans.
Un rosé soutenu de part sa vinification en ‘saignée’ apportant franchise et richesse en arômes de fruits rouges. Un rosé soyeux qui accompagnera parfaitement un dessert aux fruits rouges mais vous surprendra également sur une viande rouge. (32€90)

Vins & Floc de Gascogne, Bas-Armagnac

Posté le 10 juin 2020 par Thierry

Depuis 4 générations, le Domaine de Joÿ produit des vins et alcools de grande qualité en plein coeur du Bas-Armagnac, région où l’on produit les Eaux-de-Vie les plus délicates et parfumées.

Parcourez les différents guides et revues oenologiques et vous constaterez que Domaine de Joÿ fait partie de l’élite de Gascogne : des vins frais, purs et droits régulièrement récompensés, un Floc de Gascogne d’une grande élégance, sans lourdeur et fleurant bon l’Armagnac… et leurs Armagnac…!

Côtes de Gascogne blanc « L’éclat » 2019
« Plaisir du frais, plaisir du fruit »… Un assemblage de Colombard, Gros Manseng, Ugni Blanc et Sauvignon donnant un vin tout en fraîcheur avec des arômes d’agrumes et de fleurs. Un vin de caractère pour tous les jours et très festif pour l’apéro. (5€85)

Côtes de Gascogne blanc demi doux « Saint André » 2017
Issu du cépage Gros Manseng, ce blanc est légèrement moelleux et soutenu par une belle acidité le rendant frais et gourmand avec des arômes de fruits exotiques (ananas, mangue,…).  Très sympa à l’apéro, sur une salade de fruits ou morceau de tarte et parfait sur une tranche de foie gras. (8€25)

Côtes de Gascogne blanc moelleux « Grains de Joie » 2016
Issu du cépage Petit Manseng, ce blanc moelleux est plus intense et complexe que le « Saint André » avec des arômes de miel, pâte de coing et litchi, mais toujours soutenu par une belle acidité. A l’apéro ou en fin de journée, sur du foie gras frais ou poêlé, crumble et Roquefort. (10€40 la 50 cl.)

Côtes de Gascogne rosé « éros » 2019
« éros »… tout un programme pour ce rosé pâle issu de Merlot, Cabernet Franc, Tannat et Syrah. Tout en fraîcheur et délicatesse avec de jolies notes florales et de framboises confites. (6€65)

Côtes de Gascogne rouge « naturellement Joÿ » 2019
Une gourmandise de fruits provenant de 75% Merlot et 25% Cabernet Sauvignon. « Naturellement Joÿ » car en conversion BIO et très peu sulfité, un vin rond et croquant avec une belle ampleur en bouche que vous apprécierez aussi bien à l’apéro qu’avec de belles grillades de viandes blanches et rouges. (8€25)

Côtes de Gascogne rouge « la vie en joÿ » 2018
Assemblage très bordelais de Merlot, Cabernet Sauvignon et Cabernet Franc, le tout élevé en cuve. Un vin rond et gourmand, plein de fruits et d’épices fraîches… une invitation fruitée à « la vie en joÿ » ! Disponible uniquement en magnum avec une étiquette « le cylindre à totos », œuvre monumentale créée par l’artiste Jofo aux Halles de Paris. (8€80 & 18€90 le magnum 1L5)

Le Floc de Gascogne (17°) est l’assemblage de 2/3 de jus de raisin et 1/3 de Eau de Vie Blanche d’Armagnac. Un mariage subtil, complexe et élégant avec des notes fruitées (ananas, abricot), florales et une pointe de miel. La bouche est ronde et suave avec un parfait équilibre sucre et fraîcheur ! (13€05)

L’Armagnac est obtenu par la distillation des vins blancs issus de 3 cépages : l’Ugni Blanc donnant volume et longueur, le Bacco pour la typicité et le gras, et la célèbre Folle Blanche pour son fruité surprenant. Dès sa sortie de l’alambic, l’Eau-de-Vie est logée en fûts de chêne neufs provenant de Gascogne pour sa typicité et son caractère mais aussi du Limousin pour sa souplesse et son élégance. Après une rapide prise de tanins, elle est transférée en fûts plus âgés pour trouver le parfait équilibre entre le boisé et le fruité. Ces fûts vieillissent de longues années dans 2 chais construits en pierres naturelles fin du 19ème siècle, à l’hygrométrie parfaite pour une extraction en douceur des tanins du bois tout en dosant la ‘part des anges’ (évaporation de l’alcool).


  • Eau de Vie d’Armagnac ‘Folle Blanche 50 cl : 29€90
  • Bas-Armagnac VSOP 5 ans 70 cl : 44€45
  • Bas-Armagnac XO 8 ans 70 cl : 47€65
  • Bas-Armagnac XO 10 ans 70 cl : 52€85
  • Bas-Armagnac Hors d’Âge 15 ans 70 cl : 62€30
  • Bas-Armagnac Hors d’Âge 15 ans carafe 70 cl : 71€50
  • Bas-Armagnac « à un moment donné » 50 cl : 58€65
  • Armagnac 2000 70 cl :   63€70
  • Armagnac 1999 70 cl :   63€70
  • Armagnac 1990 70 cl :   71€55
  • Armagnac 1989 70 cl :   75€10
  • Armagnac 1986 70 cl :   79€40
  • Armagnac 1980 70 cl :   97€65
  • Armagnac 1977 70 cl : 117€70
  • Armagnac 1968 70 cl : 204€50
  • Armagnac 1967 70 cl : 186€40

Autres millésimes jusque 1893 sur commande

Domaine Bertrand, Cru du Beaujolais

Posté le 3 juin 2020 par Thierry

Jean-Pierre Bertrand, ce vigneron fort sympathique devait venir fin mars vous faire découvrir ses différents crus du Beaujolais… évènement malheureusement annulé comme beaucoup d’autres… Mais nous venons de rentrer les excellents millésimes 2017 & 2018 que nous mettons en promo cette semaine !

En Beaujolais, on ne produit pas que des vins  ‘primeurs’ ou ‘nouveaux’ mais aussi des crus de haut niveau ayant chacun leur propre personnalité et exprimant ainsi la richesse des différents terroirs. Les excellents rapports qualité/prix de ces crus sont de plus en plus reconnus et nous sommes très heureux que beaucoup d’entre vous sont aujourd’hui de fidèles clients des vins du Domaine Bertrand.

Jean-Pierre exploite avec son fils Julien un domaine de 15 ha dont l’âge moyen des vignes est de 45 ans avec une très forte densité à l’hectare (8500 à 10000 pieds). Les aléas climatiques de ces dernières années ont fait que les rendements moyens étaient inférieurs à 30 hl/ha, soit environ 40% de perte… ce qui ne les a pas empêché d’encore tirer vers le haut la qualité des vins produits : modernisation de la cave, enherbement partiel, forte limitation de l’usage du souffre et conversion ‘bio’ se terminant cette année.

Tous les Beaujolais rouges sont issus du cépage Gamay mais on y trouve aussi du blanc à base de Chardonnay… en quantité infime et que l’on peut d’ailleurs appeler ‘Bourgogne blanc’ depuis peu. Pour la petite histoire, le Beaujolais fait partie de la région administrative ‘Bourgogne’ mais ce dossier a eu beaucoup de mal à aboutir, les ‘vrais’ bourguignons situés quelques km au-dessus ayant été totalement défavorables à ce projet…


Bourgogne Blanc 2018   11€45
Qu’il soit Beaujolais blanc ou Bourgogne blanc, ce vin est particulièrement plaisant avec ses notes de fruits blancs & exotiques, de fleurs blanches et soutenu par une petite minéralité rafraichissante… et tout cela pour un prix inférieur à ceux pratiqués par les voisins du dessus ! oups…


Beaujolais Villages rouge 2018  ‘Super Canon’   9€85
Ce Beaujolais Villages provient des pieds des collines de Brouilly et est vendangé à la main. Une macération semi-carbonique à basse température permet de favoriser le fruit sans extraire trop de tanins, rendant ce vin rond, pas trop structuré avec des notes ‘croquantes’ de fruits rouges… un parfait vin de tous les jours que vous pourrez entre autres consommer, dixit Jean-Pierre Bertrand, sur un bœuf bourguignon ! Hum…

Régnié 2017  ‘Ponchon’   10€25
Le dernier des crus du Beaujolais (1988)… un reclassement bien mérité mais cette appellation reste encore dans l’ombre des autres crus… un vin plaisir avec plus de consistance que le Beaujolais Villages, croquant de fruits et à un prix à peine supérieur à ce dernier, la bonne affaire !

Fleurie 2018  ‘Les Déduits’   13€20
Le plus féminin des Crus du Beaujolais… finesse et élégance, un corps soyeux avec des notes de fruits rouges mûrs… il plait beaucoup des l’apéritif ou avec viandes blanches et volailles.

Julienas 2018  ‘Les Fouillouses’   13€50
Issu de vieilles vignes sur un coteau escarpé, ce Julienas est en général mon préféré du domaine. Charnu, soyeux et parfumé, ce parfait vin de banquet plaira en toutes circonstances… que ce soit pour un buffet, des plats plus élaborés ou un plateau de fromages.

Moulin à Vent 2018  ‘Les Petits Bois’   14€00
Le Seigneur des Beaujolais… un vin complexe et charpenté que vous pourrez laisser en cave une dizaine d’années. A consommer jeune sur des grillades et viandes rouges et qui ‘pinotera’ agréablement avec l’âge pour accompagner les gibiers.

Brouilly ‘Pisse-Vieille’ 2017   14€85
‘Pisse Vieille’ est un climat privilégié d’à peine 22 ha exposé plein sud dans l’appellation Brouilly comptant elle 1300 ha. Ce terroir se distingue par des vins plus généreux et intenses par rapport à ses voisins. L’âge de ses vignes est de 60 ans et le rendement tourne autour de 20 hl/ha… vraiment très peu surtout si l’on tient compte du faible prix de vente de ce vin. La macération se fait plus longue avant d’être élevé en fûts de chêne pendant plus d’un an. On retrouve alors un vin plus charpenté avec un bel équilibre entre le fruit et le boisé que l’on pourra laisser vieillir une dizaine d’année sans soucis… vous serez alors surpris par sa puissance et sa complexité.

Et savez-vous pourquoi appelle-t-on ce climat de Brouilly ‘Pisse-Vieille’ ?
Une vigneronne très croyante se rendait régulièrement à la confession pour lui conter ses menus pêchés au curé… mais sans avoir rien de bien grave à livrer.
C’est pourquoi un jour, le curé la libéra en lui disant : « Allez ! Et ne pêchez plus ! ».
Mais comme elle était dure d’oreille, elle comprit : « Allez ! Et ne pissez plus ! ».
Il faut savoir qu’en patois beaujolais, pêcher se dit pisser…
La pauvre vieille se retint et se retint… et son mari, inquiet, alla voir le curé pour lui demander des précisions.
En revenant chez lui, du bas de la colline, il cria alors : « Pisse vieille, pisse vieille, le curé a dit ! ».

Domaine Pierre Sourdais, Chinon

Posté le 27 mai 2020 par Thierry

Pierre Sourdais, vigneron à Chinon, personnage attachant et passionnant, travaillant en bio et s’inspirant de la Biodynamie, toujours à la recherche d’une production plus propre et plus respectueuse… « De la passion à l’humilité… une passion qui réclame peine et souffrance, à travers une motivation profonde, même si cette vigne est un héritage, elle ne se donne qu’à ceux qui l’aime. Le fruit qui en découle est le meilleur breuvage de la terre et du travail. »

Chinon Domaine Pierre Sourdais ‘Tradition’ 2017

Ce Cabernet Franc trouve son équilibre et sa complexité dans la diversité de ses origines : Arômes subtils provenant des graves alliés à l’épaisseur et la consistance provenant des sous-sols argilo-calcaires et siliceux… le tout dans un millésime ‘croquant’ de fruits. Une cuvaison plutôt longue (jusqu’à 3 semaines) lui apporte une structure tannique présente mais très en finesse pour une dégustation aujourd’hui. Vous le consommerez sur des grillades et viandes rouges ou le laisserez en cave encore quelques années.  12€25

Vin de France blanc Domaine Pierre Sourdais ‘Cornuelles’ 2017

Appellation ‘Vin de France’ car ce blanc ne peut s’appeler Chinon, étant issu du cépage Cabernet Franc vinifié en blanc ! Un sol d’argile à silex coiffé de pierres appelées ‘Cornuelles’ apporte toute la minéralité à ce vin. Quelques mois d’élevage en fûts de chêne neufs viendra homogénéiser et affiner toutes ses qualités… reflets blancs saumonés, arômes de fleurs blanches, pêche blanche, onctuosité et toujours cette minéralité… Vous l’apprécierez sur des poissons, viandes blanches, fromages ou alors amusez-vous à le servir « à l’aveugle » à des amis… quelqu’un trouvera-t-il le cépage ? J’en doute très très fort…   13€30