François Bergeret en Hautes Côtes de Beaune, Beaune & Pommard

Posté le 23 septembre 2020 par Thierry

François Bergeret, artisan-vigneron issu de la 4ème génération de vignerons, exploite 7,5 hectares de vignes depuis 1994 à Nolay, bourg aux multiples collines situé à 18 km de Beaune… Ce vignoble haut en altitude apporte dès lors beaucoup de fraîcheur aux vins. La petitesse de son exploitation lui permet de suivre au plus près toutes ses vignes travaillées en culture ‘ultra raisonnée’ : labours, réduction maximale des traitements… observations et adaptations sont ses maîtres mots. Ajoutez à cela levures indigènes et utilisation de souffre au strict minimum… on est pas loin du ‘sans sulfite ajouté’ !

N’étant pas sur les appellations les plus renommées de Bourgogne, mis-à-part cette petite parcelle sur Pommard produisant 2 barriques par an, ses vins de caractère offrent dès lors un superbe rapport qualité/prix, ce qui n’est pas toujours évident en Bourgogne où beaucoup de vignerons ou maisons de négoce se ‘reposent’ sur la notoriété des appellations plutôt que sur la recherche qualitative de leur production.

Pour rappel, la Bourgogne est le royaume du Chardonnay pour les blancs et du Pinot Noir pour les rouges mais on y trouve aussi un vieux cépage un peu oublié et qui renaît chez certains : l’Aligoté. Ce cépage, plus productif que le Chardonnay, donnait des vins clairs, vifs et plutôt léger… un profil de vin idéal pour le mélanger avec de la Crème de Cassis de Bourgogne, apéritif baptisé Kir par le chanoine Félix Kir après la 2ème guerre mondiale.

Bourgogne Aligoté 2019
Persuadé par le potentiel qualitatif de ce cépage pour autant qu’il soit correctement maitrisé, François en a planté et 2019 est son premier millésime. Le rendement a été très faible (un peu plus de 20 hl/ha) et 1/3 de l’élevage s’est fait en barrique. Cet Aligoté présente une jolie robe un peu dorée et un nez de tilleul, pomme et citron d’une fraicheur très agréable. Ce profil se retrouve en bouche évoluant en rondeur et en complexité avec un peu de minéralité et une note boisée, surtout lorsqu’il est aéré et dégusté autour de 12°C. Sa jolie finale citronnée lui permettra de dégraisser les escargots de Bourgogne, d’accompagner huitres et fruits de mer, terrines, poissons frits et fromage de chèvre. (13€80)

Hautes Côtes de Beaune blanc 2016
Nez légèrement minéral et mentholé avec des notes de fruits blancs. Bel équilibre en bouche avec un boisé encore un peu présent (20% fût) qui s’harmonisera à l’aération. Excellent ‘petit’ Bourgogne de repas. (15€60)

Bourgogne blanc 2016 « Rondo »
Un beau ‘Bourgogne’ issu pourtant d’une parcelle en Hautes Côtes de Beaune… une parcelle de vieilles vignes avec de très petits rendements (20 hl/ha) donnant un vin ample et frais, complexe et d’une très belle longueur en bouche… un de nos précédents coups de coeur qui a séduit également ‘La Revue des Vins de France’, le notant 16/20 ! (19€80)

Beaune blanc « Les Prévolles » 2016
Un beau boisé (30% fûts neufs) faisant place à l’aération à des notes grasses et beurrées. En bouche, de la matière et du fruit blanc et exotique, gourmand avec une belle acidité en finale. (22€80)
Hautes Côtes de Beaune rouge 2018 « Rondo »
Issu de vignes plantées en 1950 et élevé 12 mois en fûts de chêne de 5 ans, ce Pinot Noir est coloré et croquant avec ses notes de cassis mur, son fin boisé et sa bonne tenue en bouche. Ouvrez-le à l’avance pour vous régaler déjà aujourd’hui ou laissez-le quelques années en cave. (16€80)

Hautes Côtes de Beaune rouge 2018 « Louis »
Louis, un des enfants de François… l’enfant terrible comme il dit ! Vignes de 35 ans d’âge issues d’une sélection parcellaire et vendangées tardivement. Fermentation en grappes entières durant 15 jours sans sulfitage. Déjà la robe est intense, surprenant pour un hautes Côtes de Beaune. Franc et frais au nez comme en bouche avec une attaque ample soutenue par de beaux et fins tanins. Bel équilibre pour ce ‘petit’ Bourgogne bien structuré qui en a déjà séduit plus d’un ! (20€80)

Beaune rouge « Les Prévolles » 2017
Issu d’une parcelle de vignes de 42 ans sur un beau lieu-dit d’une appellation communale, ce Beaune est tout en finesse et élégance avec de jolies notes de cerises noires légèrement confiturées, de beaux tanins et un boisé bien intégré… un beau classique que l’on dégustera déjà aujourd’hui et qui vieillira une dizaine d’années sans soucis.  (26€80)

Pommard 1er Cru « Les Chanlins Bas » 2018
D’habitude, les Pommard sont très féminins… mais ce 1er Cru-ci ajoutera à l’élégance des Pommard une belle matière à laisser évoluer dans le temps, si vous ne craquez pas avant ! Un vin puissant et juteux avec des notes de fruits noirs et de groseilles qui malgré sa jeunesse vous offrira déjà beaucoup de plaisir aujourd’hui. (52€80)

Pour découvrir 6 de ses vins, nous vous proposons ce carton ‘dégustation’ :

Bourgogne Aligoté 2019
15,60
Hautes Côtes de Beaune blanc 2016 15,60
Bourgogne blanc 2016 « Rondo » 19,80
Hautes Côtes de Beaune rouge 2018 « Rondo » 16,80
Hautes Côtes de Beaune rouge 2018 « Louis » 20,80
Beaune rouge « Les Prévolles » 201726,80

Ce carton de 6 bouteilles pour 100 € au lieu de 113€60


Vous désirez une douzaine d’un ou plusieurs des 8 vins de François ?
Composez votre carton de 12 bouteilles et recevez la 12ème gratuite !

Offres ttc non-cumulables et valables jusqu’au 30/09/2020, la gratuite étant la moins chère.

Famille Gaillard en Rhône, Faugères, Collioure & Banyuls

Posté le 16 septembre 2020 par Thierry
Pierre Gaillard Viticulteur à malleval et autres pentes

C’est en 1981 que la belle aventure de Pierre Gaillard, alors chef de culture en Côte Rôtie pour la maison Guigal, démarre. Il rachète le Clos de Cuminaille à Malleval, la défriche et y plante ses premières vignes de Syrah en appellation Saint-Joseph. Viticulteur précis et pointu, le succès ne tarde pas et il étend son exploitation sur d’autres appellations telles Côte-Rôtie et Cornas en rouge, Saint-Peray et Condrieu en blanc.

En 2002, Il rachète un domaine à Banyuls-sur-Mer et créée le Domaine Madeloc situé sur des coteaux schisteux plongeant dans la mer. Les vignes bénéficient d’une belle fraîcheur marine tout au long de l’année alors que le schiste favorise la diffusion de la chaleur aux pieds de vigne. Sa fille Elise s’y installe en 2009 et gère la production de Collioure et de Banyuls avec brio, en témoignent les nombreuses récompenses reçues.

En 2007, Pierre créée le Domaine Cottebrune à Faugères sur un terroir schisteux en altitude et forte pente avec une densité de plus de 7500 pieds de vigne à l’hectare. Malgré cette densité très importante pour la région, le rendement moyen reste faible autour des 30 hl/ha.

En 2008, sa fille Jeanne reprend 8ha de vignes en IGP des Collines Rhodaniennes et y produit des vins de cépage dans le même esprit que son père… qui de toute façon n’est pas loin et veille au grain.

Les lignes de conduite pour tous les vins produits par la famille Gaillard sont l’expression nette et précise du fruit, robe profonde, fraîcheur et tanins présents sans rusticité. Nous adorons tout ce qu’ils font et en plus, ils sont tellement sympathiques et sans chichis… que du bonheur de travailler avec eux !

Faugères blanc 2018 Domaine Cottebrune ‘Les Moulins’
1/3 Grenache Blanc, 1/3 Roussane, 1/3 Vermentino. Fermentation en barriques à basse température pour mieux préserver le fruit. Une gourmandise de fruits blanc tout en fraîcheur avec quelques notes florales. (10€95)

Collioure blanc 2018 Domaine Madeloc ‘Tremadoc’
60% Grenache Gris, 25% Vermentino et 15% Roussane. Fermentation en barriques avec élevage de 7 à 8 mois sur lies, 10% de fûts neufs. Rendements autour de 17 hl/ha. Des notes de fruits blancs (pêche de vigne) et florales (acacia), du gras et une agréable minéralité pour un parfait équilibre. (16€45)

Saint-Peray 2018
Issu de Roussane et Marsanne, ce blanc est riche et élégant avec des notes de fruits blancs (pêche, abricot), un léger et fin boisé, une finale tout en fraîcheur soutenue par une belle minéralité (20€85)

Côtes du Rhône blanc 2018 ‘Les Gendrines’
‘Les Gendrines’ est une parcelle de Viognier se trouvant sur l’appellation Saint-Joseph à la frontière avec Condrieu. Très typé Condrieu, l’exposition nord de cette parcelle apportera beaucoup de fraîcheur et de la minéralité… une agréable gourmandise avec une belle longueur en bouche. (21€35)

Condrieu 2018
Berceau du grand cépage Viognier, vous découvrirez un vin riche et très aromatique avec des notes florales et de fruits exotiques (litchi, pêche blanche, violette…). Les fermentations se font en barriques de chêne à grain fin mais le nombre de barriques neuves est limité pour que le bois ne domine pas les vins. Afin de préserver leur minéralité tout en enrichissant leur structure en bouche, les vins sont bâtonnés sur lies pendant toute la durée de l’élevage. (37€45)

Faugères rouge 2018 Domaine Cottebrune ‘Les Moulins’
50% Grenache élevé en cuves, 50% Syrah élevé 14 mois en barriques de 4 à 5 ans pour limiter l’arôme boisé et permettre à la Syrah de bien s’ouvrir. Beaucoup de fruits avec de légères notes boisées et une belle fraîcheur, le tout soutenu par des tanins soyeux avec une finale ‘garrigue’.(10€95)

Faugères rouge 2016 Domaine Cottebrune ‘Transhumance’
55% Syrah, 35% Grenache et 10% Mourvèdre avec un élevage en barriques (25% neuves). Un vin puissant et complexe mais restant très harmonieux avec une évolution racée au fil des années. (15€45)

Collioure rouge 2018 Domaine Madeloc ‘Serral’
80% Grenache, 15% Mourvèdre et 5% Syrah. 70% élevé 18 mois en cuve et 30% en barriques. Un vin soutenu avec des arômes intenses de fruits rouges, de la réglisse et de la vanille. Une finale légèrement fumée avec des notes de figues. Un vin de caractère et très facile à boire sur des viandes rouges et grillades. (16€95)

IGP Syrah rouge 2019 ‘Terres de Mandrin’
Cultivé en périphérie des célèbres appellations, ‘Terres de Mandrin’ permet d’apprécier le fruité des Syrah jeunes tout en gardant le caractère typique de cette région. Un vin plaisir, frais et souple, sur le fruit avec des épices en fin de bouche. (10€25)

Crozes-Hermitage 2018
Avec ce Crozes-Hermitage, on attaque les beaux vins 100% Syrah des Côtes du Rhône septentrionaux… un vin croquant avec ses notes classiques de violette et de fruits rouges se terminant sur des épices et du poivre. Ses tanins enrobés vous permettront de déjà l’apprécier dans sa jeunesse. (19€755)

Saint-Joseph 2016
Le grand frère du précédent avec une robe sombre pour un vin charnu, fruité et élégant… Bien qu’élevé 18 mois en barriques dont 10% neuves, le bois n’altère pas la spécificité et le raffinement de la Syrah. (22€45)

Cornas 2017
Issu d’une parcelle de vignes de plus de 70 ans sur sol granitique très chaud, vous découvrirez une Syrah puissante et structurée, de grande garde… mais la maitrise de Pierre Gaillard vous permettra d’apprécier son bel équilibre déjà aujourd’hui. (37€45)

Côte-Rôtie 2018
Une particularité des Côte-Rôtie est de pouvoir assembler du Viognier à la Syrah… mais en petite quantité. 10% de Viognier assagira la Syrah en lui apportant de la souplesse, du gras et de la complexité aromatique. Vous pourrez alors la déguster jeune comme vous pourrez la garder une quinzaine d’années sans aucun problème. (48€65)

Côte-Rôtie 2018 ‘Rose Pourpre’
Cette parcelle se trouve au creux d’un amphithéâtre orienté Sud avec une multitude de murs de pierres sèches qui renvoient la chaleur du soleil. Cette situation particulière la dote d’un microclimat très chaud. Voici une Côte-Rôtie 100% Syrah d’un grand raffinement, tout en puissance et de longue garde. (101€95)

Banyuls blanc 2015 ‘Asphodèles’
Roi des Vins Doux Naturels, ce Banyuls blanc est élaboré avec du Grenache Gris élevé 12 mois en barriques. Doré et très limpide, il offre des arômes très fins d’agrumes (écorce d’orange), de poire, de pêche et de fleurs blanches. L’équilibre en bouche s’harmonise entre douceur, ampleur et fraîcheur. Parfait avec les desserts aux fruits, tartes, salades de fruits ou simplement pour se faire plaisir. (16€85 la 50 cl)

Banyuls blanc 2016 ‘Cirera
A base de Grenache noir comme tous les VDN, il est élevé 14 mois en foudres et barriques à l’abri de l’air avant d’être mis en bouteille. Il s’agit d’un Banyuls type grenat et non oxydatif avec de francs arômes de cerises et de cassis, beaucoup de fraîcheur pour une bouche riche et ronde aux tanins enrobés. Préférez-lui des desserts au chocolat ou essayez-le avec des fromages bleus et de brebis… ou comme pour le blanc, faîtes-vous plaisir quand vous voulez ! (16€85 la 50 cl)

Gin belges ZenneZonde : ‘Materia Gin’

Posté le 12 septembre 2020 par Thierry

Chouette découverte que ces 4 Gin élaborés par ce petit distillateur de la région de Halle, inspiré par les 4 éléments Air-Eau-Terre-Feu !
Des Gin à base d’alcool de blé, plutôt secs avec une identité propre à chacun, à déguster pur ou en cocktail.

Materia Earth Gin
Elaboré à partir de 20 plantes, les notes d’églantier et de camomille dominent avec un léger boisé (copeaux de chêne) et une fin de bouche légèrement épicée et citronnée. Les copeaux de chêne lui donneront également une robe légèrement dorée. Idées cocktail : https://www.doublez.eu/fr/boison/materiaearth/
Materia Water Gin
Egalement élaboré à partir de 20 plantes, l’anis au milieu des épices et l’écorce d’orange rendent ce gin frais et surprenant. Idées cocktail : https://www.doublez.eu/fr/boison/materiawater/

Materia Air Gin
Egalement élaboré à partir de 10 plantes, un Gin très floral avec prédominance de pétales de rose, de fleurs d’oranger et notes d’amande. Idées cocktail : https://www.doublez.eu/fr/boison/materiaair/
Materia Fire Gin
Egalement élaboré à partir de 20 plantes, nous avons ici un Gin très épicé et très équilibré avec des notes de piment, de poivre rose et de poivrons frais… notre préféré ! Idées cocktail : https://www.doublez.eu/fr/boison/materiafire/

Ces 4 Materia Gin reviennent à 41€95 la bouteille de 70 cl, d’excellents rapports qualité/prix tenant compte que les bons Gin sont rarement en-dessous de 35€ mais en bouteille de 50 cl.
Le Materia Fire Gin est également disponible en bouteille de 20 cl. à 17€95

GINGEMBRE + TONIC + PIMENT
Vous allez déguster !

En plus du Tonic d’Erasmus Bond déjà en magasin à 1€30 la bouteille de 20 cl., nous avons également rentré le Pimento Ginger Spicy Drink, une boisson gazeuse sans alcool qui rendra votre Materia Fire Gin superbement explosif… surtout si vous rajoutez un zeste de citron vert !  1€70 la bouteille de 25 cl.

Prenez une gorgée.D’abord l’attaque du gingembre, ample et fruitée.Puis la secousse du piment, chaude et surprenante.Une onde de chaleur traverse votre corps.Le goût inimitable de Pimento.Une sensation qui réclame déjà une deuxième gorgée, une deuxième expérience.Maintenant, vous ne pourrez plus jamais boire un autre soft drink !

Nouveaux Châteauneuf-du-Pape & Côtes du Rhône

Posté le 1 septembre 2020 par Thierry

Cela faisait un moment que nous cherchions un excellent Châteauneuf-du-Pape à prix accessible…

Et nous sommes aujourd’hui heureux d’importer les vins du Domaine Comte de Lauze : 9 ha sur Châteauneuf-du-Pape et 12 ha en Côtes du Rhône.

L’ensemble de ce vignoble est planté sur des sols argilo-calcaires et caillouteux, ces célèbres ‘galets roulés’, vecteurs de chaleur et de précocité. Les vendanges sont bien entendu manuelles, aussi bien pour les Côtes du Rhône que pour les Chateauneuf. L’élevage des Châteauneuf se fait minimum 12 mois dans les foudres traditionnels de 32 à 40 hl complétés par des demi-muids et futs neufs, les Côtes du Rhône restant en cuve pour privilégier le fruit et le croquant.

Bien qu’étant dans la catégorie des 1er vins classés par Dussert-Gerber, ce domaine est encore peu connu par la presse spécialisée et espérons que cela reste ainsi afin d’éviter que les prix ne flambent comme chez beaucoup d’autres de cette région !

Côtes du Rhône blanc 2019   11 €
45% Viognier, 30% Roussane & 25% Grenache blanc.
Fleurs blanches, abricot, poire et zeste d’agrumes au nez avec de la fraîcheur.
Bouche souple et gourmande, florale et pêche de vigne, légèrement anisée renforçant la fraîcheur.
Très sympa à l’apéritif et sur des poissons grillés ou en sauce et de la volaille.

Côtes du Rhône rouge 2019   11 €
50% Grenache & 50% Syrah.
Croquant au nez avec des notes de fruits noirs bien murs, de Kirsch et d’épices (poivre et menthe).
Bouche assez ample et gourmande avec une fine trame tannique, du fruit noir en attaque évoluant sur des notes de violette et d’épices en fin de bouche.
Parfait sur des grillades, des fromages et pour l’apéritif dînatoire.

Châteauneuf-du-Pape blanc 2019   28 €
45% Grenache blanc, 35% Roussane, 10% Clairette & 10% Bourboulenc.
Nez frais et complexe sur les fleurs blanches, les fruits blancs et les agrumes avec une légère touche minérale.
Attaque en bouche ample, ronde et fraîche soutenue par cette agréable minéralité et toute cette complexité d’arômes perçues au nez. Fin de bouche longue et harmonieuse, finement boisée sur la noisette et la vanille.
Crustacés, poissons en sauce, coquilles Saint Jacques et viandes blanches.

Châteauneuf-du-Pape rouge 2017   27 €
80% Grenache & 20% Syrah.
Nez puissant aux notes de garrigues, d’épices et de fruits (framboise, myrtille, cassis)
Une bouche ample et très élégante aux tanins bien présents mais très ronds. Bel équilibre boisé laissant place aux notes de griottes et de cassis avec une finale réglissée et épicée (poivre blanc). Un vin très harmonieux aujourd’hui et apte à un long vieillissement.
Viandes rouges, daubes & civets, gibiers et fromages relevés.

Font Mars : Picpoul de Pinet & Cabernet Sauvignon

Posté le 26 août 2020 par Thierry

Château Font-Mars

Revoici le Picpoul de Pinet du Château Font-Mars dans son dernier millésime… et toujours dans le top de l’appellation !

Située au-dessus du bassin de Thau, Picpoul de Pinet est l’appellation la plus importante de vins blancs du Languedoc (61%)… et pourtant, ils ne sont que 28 (24 caves particulières et 4 coopératives) à se partager cette production. Cette AOC ne produit que des vins blancs et à base d’un cépage unique : le Piquepoul blanc. Ce cépage donne des vins secs, vifs et subtils avec des arômes floraux (tilleul, aubépine,…), d’agrûmes et légèrement minéraux. De par cette belle fraîcheur, on le surnomme le ‘Muscadet du Sud’. Un vin plaisir dès l’apéro et qui accompagnera parfaitement les fruits de mer, poissons et plats traditionnels méditerranéens.

Picpoul de Pinet Château Font-Mars 2019 : 8€70

Jean-Baptiste produit également des vins de pays d’Oc très bien faits mais que nous trouvions un peu cher… il a dès lors fait un bel effort sur un lot de Cabernet Sauvignon 2016 en magnum (1,5 L.) qui nous a régalé… croquant avec d’agréables notes de poivrons et doté d’une bonne tenue en bouche, idéal pour les barbecues de fin d’été !

Cabernet Sauvignon Font-Mars 2016 : 17€40 le magnum

Menetou-Salon du Domaine Fraiseau-Leclerc

Posté le 5 août 2020 par Thierry

Menetou-Salon est une petite appellation de 600 ha située dans le prolongement ouest du terroir ‘Terres Blanches’ de l’appellation Sancerre qui elle couvre 3000 ha. On y trouve les mêmes cépages : Sauvignon pour les blancs et Pinot Noir pour les rouges et rosés. La notoriété de Menetou-Salon étant moindre que celle de sa voisine, on y trouve des rapports qualité/prix particulièrement intéressants comme ceux des vins produits par le Domaine Fraiseau-Leclerc, domaine que nous avons redécouvert il y a 15 jours après une petite visite dans le vignoble.

2018 et 2019 étaient des années extrêmement chaudes dans cette région et bon nombre de vignerons se sont retrouvés avec des vins atypiques, titrant plus de 14° et présentant des profils plus méditerranéens que Centre-Loire… surprenant !

Le Domaine Fraiseau-Leclerc nous avait déjà beaucoup plu lors d’une dégustation comparative de Menetou-Salon en 2012 : il était sorti 2ème, très proche du 1er qui était le Prieuré de Saint Céols et que nous avions alors commencé à importer. Mais avec ces derniers millésimes difficiles, les cartes ont été redistribuées et lorsque nous sommes arrivés au Domaine Fraiseau-Leclerc, que du bonheur : fraîcheur et typicité au programme et ce pour les 3 couleurs !

Le Blanc 2019 offre la belle et typique expression agrume du Sauvignon, un joli côté fleurs blanches, du gras et beaucoup de fraîcheur avec une belle longueur en bouche… beau vin d’apéritif se mariant parfaitement avec des poissons et fruits de mer.

Le Rosé 2019 est rond et croquant, puissant avec des notes de fraises, de fruits rouges et une finale minérale, un rosé de repas qui rafraichira à merveille les cuisines relevées sans faiblir.

Le Rouge 2019 est tout aussi croquant que le rosé avec des notes de cassis et de cerise, une agréable minéralité rafraichissante et une belle longueur en bouche. Il sera tout aussi parfait avec des grillades qu’avec des plats asiatiques relevés… faîtes-vous plaisir en le dégustant dans sa jeunesse entre 14 et 16°.

Domaine Thomas & Fils à Sancerre

Posté le 23 juillet 2020 par Thierry

La philosophie de cette propriété familiale de 16 ha installée depuis 1670 à Verdigny est la Biodynamie : respect de l’environnement et aider la vigne à révéler son terroir pour une expression plus personnelle de leurs vins.

Le travail du sol maintient l’équilibre et permet une meilleure activité microbienne ainsi qu’une meilleure infiltration de l’eau. Aucun traitement chimique, uniquement des éléments naturels permettant à la faune et à la flore de se développer en harmonie. Le labour contraint la vigne à un enracinement plus profond, développant ainsi la plus pure expression du terroir. Ces soins favorisent le développement de levures indigènes, clé des arômes et de la typicité du vin, contrairement aux levures étrangères orientant les arômes et standardisant les vins.

Ils produisent 4 Sancerre : un rouge à base de Pinot Noir et 3 blancs à base de Sauvignon provenant de terroirs différents :
Sancerre blanc 2018 ‘Les Pierriers’   16€40  (9€40 / 37,5 cl)
Vignes de 25 ans issues d’un terroir calcaire, un très beau classique tout en finesse et fraîcheur, légèrement minéral avec des notes florales et d’agrumes évoluant sur une fin de bouche longue et élégante. Un Sancerre destiné aux poissons et fruits de mer sans oublier les fromages de chèvre comme le crottin de Chavignol.

Sancerre blanc 2018 ‘Grand’Chaille’   18€00
Vignes de 40 ans issues d’un terroir argilo-siliceux, un Sancerre riche et gras soutenu par une fine acidité, plus minéral avec des notes de citron vert et de silex que vous apprécierez sur des langoustines et poissons en sauce raffinés.

Sancerre blanc 2018 ‘Ultimus’   26€20
Vignes de 50 ans issues d’un terroir argilo-calcaire avec de très faibles rendements, un Sancerre très ample et d’une grande complexité équilibrant puissance et tonicité. A déguster entre 10 et 12° sur des plats gastronomiques de la mer et de viandes blanches.

Sancerre rouge 2018 ‘Terres Blanches’   20€00
Vignes de 50 ans issues d’un terroir argilo-calcaire avec de très faibles rendements. Élevage de 12 mois en fûts de chêne et mis en bouteille sans collage ni filtration, une belle densité en bouche avec de jolies notes de fruits rouges et de griottes, d’épices bien intégrées au fin boisé. Sa belle charpente tannique vous permettra de le garder quelques années mais sa finesse de tanins vous permettra de déjà l’apprécier aujourd’hui sur des viandes rouges et du gibier.

Pascal Bellier : Cheverny & Cour-Cheverny

Posté le 15 juillet 2020 par Thierry

Cheverny est une appellation près de Blois, entre la Loire et la Sologne produisant des vins d’une belle finesse.
Pascal Bellier exploite ce domaine labellisé ‘TerraVitis’ (agriculture raisonnée) d’une quarantaine d’hectare dont l’âge moyen des vignes est 25 ans avec des rendements peu élevés pour les cuvées « L’Essentiel ».

Le Cheverny « L’Essentiel » blanc 2018 est issu du cépage Sauvignon 80% et Chardonnay 20%. Le premier apporte la fraîcheur avec des notes d’agrumes, de poire et de fruits exotiques alors que le second apporte rondeur et élégance. A boire sur des fruits de mers, grillades de poissons, buffets froids et à l’apéritif.  8€50

Le Cheverny « L’Essentiel » rouge 2019 est issu du cépage Pinot Noir 80% et Gamay 20%. Un vin sur le fruit assez croquant (cassis, griottes) avec de fines notes d’épices. Frais et gouleyant, vous le dégusterez légèrement rafraichi sur des grillades de viandes blanches, steak de thon, buffets froids et charcuteries.  8€50

Cour-Cheverny 2018, une petite appellation de 50 hectares située au coeur de l’appellation Cheverny sur un sol siliceux dont le cépage unique est le Romorantin. Il s’agit d’ailleurs de la seule AOC autorisée à exploiter ce cépage bien approprié à ce terroir. Il produit des vins vifs et assez puissants avec des notes minérales, de miel et d’acacias. Un vin original et recherché par certains amateurs, très élégant aujourd’hui mais offrant aussi un joli potentiel de vieillissement.  11€00

Château La Ganne 2016 à Pomerol

Posté le 8 juillet 2020 par Thierry

Pomerol  Château La Ganne  2016  34€30

Petite propriété de 4 ha aux portes de Libourne composée de 90% merlot et 10% Cabernet Franc dont l’âge des vignes oscille entre 60 et 90 ans. Tout se fait dans le plus profond respect de l’environnement, l’exploitation étant également en conversion bio. 2016 est pour cette région un millésime exceptionnel, le meilleur La Ganne que nous ayons goûté et je laisse le Guide Hachette commenter ce vin très justement : « Une olfaction intense aux arômes de griotte, de fruits des bois bien mûrs, de poivre et de vanille, précède une bouche à la fois puissante et soyeuse, sans creux, au fruité tapissant et aux tanins de velours. Un Pomerol qui conjugue équilibre et finesse« .

Médoc & Saint Emilion 2016

Posté le 2 juillet 2020 par Thierry

6 belles références que nous importons depuis bien longtemps et dans l’excellent millésime 2016…

Médoc  Château Canteloup  2016  9€45
2ème vin du Château La Gorce présenté ci-dessous, un vin charmeur avec ses notes de fruits noirs, de sous-bois et ses tanins fondus… un Médoc très sympa et à un prix très abordable.


Médoc Cru Bourgeois  Château La Gorce  2016  12€00
Un grand classique que ce Médoc classé chaque année Cru Bourgeois depuis 1932. Un Médoc bien typé et toujours en finesse avec son beau boisé et ses notes de cerise, framboise et violette. (aussi dispo en 1/2 bout. et en magnum ainsi qu’en caisses bois de 2 bout., 6 bout. et 1 magnum)

Côtes de Castillon  Château Bréhat  2016  10€85
Les 5,5 ha de vignes d’une trentaine d’années jouxtent celles du Château Haut Rocher en Saint Emilion Grand Cru et sont travaillées de la même manière que ce dernier. 70% Merlot, 15% Cabernet Franc et 15% Cabernet Sauvignon, la moitié est élevée en cuve et l’autre dans des barriques neuves et d’un vin pendant 15 mois. Une robe soutenue, un nez intense au fruité confituré et une bouche gourmande aux tanins soyeux soutenue par une belle fraîcheur… Un Castillon très récompensé chaque année par la presse spécialisée. (aussi dispo en magnum)


Saint Emilion Grand Cru  Château Haut Rocher  2016  20€60
Une belle propriété de 8 ha en conversion bio située à l’est de l’appellation, jouxtant de nombreux crus classés et exposée Sud Sud-Est. Vieilli 18 mois en barriques neuves, ce Grand Cru est puissant et promu à une longue garde (15 ans minimum). Ample en bouche, vous aurez déjà plaisir à le déguster jeune pour sa richesse aromatique et sa vivacité. Ses tanins de grande qualité fera évoluer avec le temps ses arômes de violette, pruneau, réglisse, truffe, sous-bois,…. (aussi dispo en 1/2 bout. et en magnum ainsi qu’en caisses bois de 3 bout., 6 bout. et 1 magnum)

Montagne Saint Emilion  Château La Couronne  ‘Réserve’  2016  14€25
Un de nos favoris… non pas pour l’amitié qui nous lie à Thomas mais pour son savoir-faire. Cet ancien caviste a eu l’opportunité d’acquérir cette propriété de 11 ha il y a 25 ans et s’est lancé dans l’aventure en autodidacte… chapeau car le résultat est parfait ! Cette cuvée 100% Merlot (25 à 30 ans d’âge) est ample et riche en fruits avec un joli boisé suite à un élevage de 12 mois sur lies en barriques (15% neuves) dont 10 mois sans souffre. Il reçoit 91-92/100 par le critique James Suckling et 90 points par Andreas Larsson le positionnant au même niveau que pas mal de Pomerol et Grands Crus Classés de Saint Emilion. (aussi dispo en 1/2 bout. et en magnum)

Montagne Saint Emilion  Reclos de La Couronne  2016  21€65  (caisse bois de 6 bouteilles)
‘Reclos’ est une parcelle de 3 ha de Merlot vinifié avec levures indigènes et élevés 14 mois sur lies en barriques neuves dont 6 mois sans souffre. Un vin d’une grande intensité dont la rondeur en bouche et la finesse des tanins vous donneront la possibilité de le déguster aujourd’hui mais que vous pourrez laisser de longues années en cave. Parker cite cette cuvée dans ‘les meilleurs vins du monde’ coûtant 3 à 5 fois moins cher que les grands classiques… Et si vous préférez ‘La Revue des Vins de France’ : Avec sa cuvée Reclos (3 ha en pur merlot), château La Couronne réalise des vins qui se distinguent du peu d’ambition des satellites de Saint-Émilion. Ils témoignent d’ailleurs, indiscutablement, du potentiel qualitatif des meilleurs terroirs de Montagne Saint-Émilion. » Merci Thomas pour ce grand vin !