Offre Singla, Schistes & Pech Redon

Posté le 20 mars 2019 par Thierry

Domaine Singla

Un jeune et talentueux vigneron ayant repris la propriété familiale en 2001 et créant des micro-cuvées représentatives des terroirs et/ou cépages dont les rendements de certaines d’entre elles ne dépassent pas 15 hl/ha…

Côtes du Roussillon ‘La Matine’ blanc 2017
Un blanc à base de 60% Macabeu (cépage local) et 40% Roussane.
Ample et expressif (fruits blanc, floral) avec de la fraîcheur et de la minéralité. (8€05)

Côtes du Roussillon ‘La Matine’ rouge 2017 Bio
Assemblage de 40% vieux Carignan, 40% Mourvèdre et 20% Syrah.
Fruité croquant, épices et garrigue, il réclame des grillades et pièces de bœuf ! (8€05)

Côtes du Roussillon Villages ‘Passe Temps’ rouge 2015/16 Bio
Majoritairement Grenache, rendements d’environ 20 hl/ha.
Tout le gras et l’ampleur de la Grenache, fruits noirs et épices, grillades et daubes. (12€25)

Côtes du Roussillon Villages ‘Castell Vell’ rouge 2014/15 Bio
Majoritairement Syrah, rendements d’environ 15 hl/ha.
Belle extraction de Syrah tout en puissance avec du fruit noir et une grande longueur en bouche… beau vin de garde. (18€15)

Côtes du Roussillon Villages ‘La Crinyane’ rouge 2015 Bio
Majoritairement très vieux Carignan, rendements d’environ 16 hl/ha.
Passé 50 ans, le Carignan donne des vins d’une grande richesse avec beaucoup de croquant et de rondeur… (18€15)

Côtes du Roussillon Villages ‘El Serrat’ rouge 2014 Bio
Majoritairement Mourvèdre, rendements d’environ 15 hl/ha.
Sombre et concentré, le Mourvèdre donne des vins tanniques et de grande garde… Celui-ci est pourtant déjà très élégant et vous ravira sur des mets puissants et de gibier. (26€05)

Rivesaltes Ambré ‘Héritages du Temps’
Les Rivesaltes sont des Vins Doux Naturels élevés en vieux futs pendant plusieurs années sans ouillage. Ce procédé donne des vins ambrés de type oxydatif avec une belle complexité de notes de fruits secs, figues… et doté d’une telle fraîcheur qu’ils peuvent se garder des dizaines d’années.
A base de Macabeu pour le 2007 (23€70/75 cl) et Grenache/Macabeu pour le 12 ans d’âge (21€/50 cl en caisse bois individuelle)


Domaine des Schistes

Situé plus en altitude dans la vallée de l’Agly sur les communes de Tautavel, Estagel et Maury, ce domaine est planté sur un terroir majoritairement schisteux donnant des vins de caractère tout en restant frais et avec une touche de minéralité.

Côtes du Roussillon ‘Essencial’ blanc 2017 Bio
38% Vermentino, 34% Grenache Gris et 28% Macabeu, élevé en cuve inox sans soutirage ni sulfitage.
Une gourmandise riche et fruitée que vous prendrez dès l’apéro et sur des plats d’été, poissons grillés… (11€15)

Côtes du Roussillon Villages ‘Essencial’ rouge 2017 Bio
37% Lladoner Pelut (variété de Grenache), 27% Syrah et 33% Grenache Noir, élevé en cuve ciment sans soutirage ni sulfitage.
Bel équilibre de fruits noirs (cassis, mûres), d’épices (poivre), tout en rondeur pour une bonne grillade ! (11€35)

Maury ‘La Cerisaie’ 2017 Bio
Vin Doux Naturel à base de vieilles vignes de Grenache Noir vendangées à forte maturité, muté sur grains (càd sur la vendange qui macère) et juste vieilli 5 mois en barriques ouillées pour préserver le croquant du fruit… une tuerie sur un fondant au chocolat !!! (18€)

Rivesaltes Ambré ‘Solera’
Issu de Vieilles Vignes de Grenache Gris et Macabeu, ce Rivesaltes est un assemblage de plusieurs millésimes dont le plus ancien remonte à 1990. Il est élevé en demi-muids sans ouillage pour favoriser l’oxydation et offrir une belle complexité de notes de fruits secs, miel, tabac… Lors des mises en bouteilles, ils ne prélèvent que 20 à 30% des fûts afin de conserver une bonne base de vin ancien. Un superbe vin à déguster posément entre amis ou après un repas.(20€85)

Muscat de Rivesaltes 2013
80% Muscat Petit Grain et 20% Muscat d’Alexandrie… un superbe classique tout en fraîcheur… on croque le raisin avec des notes d’agrumes et de zeste de citron. A l’apéro, sur une salade de fruits ou une tarte au citron. (11€80)

IGP Côtes Catalanes ‘Rancio’
Issu de Vieilles Vignes de Grenache Blanc et Macabeu vendangées à sur-maturité, élevé en barriques sans ouillage façon Solera, le vin le plus ancien est du 2004. Une tradition catalane donnant un vin (très) sec et d’une superbe complexité aromatique. A consommer sur des vieux fromages à pâte dure, après le repas ou comme là-bas, avec des anchois… et si vous l’utilisez en cuisine, vous ferez des mets saucés que vos convives n’oublieront jamais ! (19€25/50 cl.)


Afin de découvrir quelques-uns de ces vins, nous vous proposons deux coffrets ‘dégustation’ dans lequel nous incluons des vins du Château Pech Redon (La Clape) présentés la semaine dernière :

Domaine Singla ‘La Matine’ 2017
8,05
Domaine des Schistes ‘Essencial’ 2017
11,15
Château Pech Redon ‘L’Epervier’ 2018
16,75
Château Pech Redon ‘La Centaurée’ 2017
20,75
Domaine des Schistes Muscat de Rivesaltes 2013
11,80
Domaine des Schistes ‘Rancio’ 19,25

Ce carton de 6 bouteilles de blancs pour 79€ au lieu de 87€75

Domaine des Schistes ‘Essencial’ 2017 11,35
Domaine Singla ‘La Matine’ 2017 8,05
Domaine Singla ‘Passe Temps’ 2015/16 12,25
Domaine Singla ‘Castell Vell’ 2014/15 18,15
Domaine Singla ‘La Crinyane’ 2015 18,15
Château Pech Redon ‘L’Epervier’ 201516,75

Ce carton de 6 bouteilles de rouges pour 76€ au lieu de 84€70

Vous désirez une douzaine d’un ou plusieurs vins de ces 3 domaines ?

Composez votre carton de 12 bouteilles
et recevez la 12ème gratuite !

Offre ttc valable jusqu’au 7 avril 2019 sur ces 3 domaines, la gratuite étant la moins chère.

Nouveau : Château Pech Redon, La Clape-Languedoc

Posté le 15 mars 2019 par Thierry

La Clape est une petite appellation peu connue du Languedoc ne couvrant que 735 ha de vignes et située entre la Méditerranée et Narbonne. La Clape était autrefois une île et peut-être même un archipel… les Romains l’appelaient « l’île des lacs », raison pour laquelle on trouve tant de fossiles marins à 150 mètres d’altitude.

Cette ancienne île romaine est reconnue comme étant le plus vaste site naturel classé du Languedoc et est aussi la 1ère appellation ‘communale’ du Languedoc. Cette juste récompense pour ce terroir est le fruit d’un long travail des 36 vignerons et des 4 caves coopératives emmené par le président de l’interprofession qui n’est autre que Christophe Bousquet, propriétaire du Château Pech Redon.

Le climat de La Clape est le plus sec et le plus chaud de France. Il y tombe moins de 500 mm d’eau par an et le tout sur 60 jours. Sur le plateau de Pech Redon, le vent est particulièrement violent et la sécheresse importante. Ce climat est adoucit et humidifié par les embruns marins et l’altitude… une rudesse de climat gage de qualité viticole !

Dans ce cadre exceptionnel, l’idée de respecter cette nature sauvage s’est imposée d’elle-même : ‘Agriculture raisonnée’ et sans produits chimiques depuis 1998 pour ensuite être certifié ‘Bio’ en 2005. Vendanges manuelles en petites cagettes, table de tri vibrante pour ne garder que le meilleur, levures indigènes… les rendements sont très faibles : les 30 ha de vignes ne produiront qu’environ 70 000 bouteilles par an.

Les cépages cultivés sont le Grenache, la Syrah, le Carignan et le Mourvèdre pour les rouges alors que les blancs sont produits à base de Grenache Blanc et Bourboulenc. Ce dernier est un cépage très peu rependu en France méridionale et donne sur ce terroir des vins blancs iodés et légèrement tannique que vous pourrez garder entre 3 et 7 ans suivant les cuvées… une belle personnalité surprenante qui nous a séduits et emballés !

Christophe Bouquet, élu ‘Vigneron de l’année’ par le Guide Hachette en 2018, est vraiment un personnage hors du commun… rencontré il y a 2 ans, j’ai été bluffé par ses ambitions au sein de l’interprofession et ses paris gagnés. Revers de la médaille, difficile d’avoir ses vins très prisés mais c’est maintenant chose faite… en quantité limitée. Nous avons rentré trois cuvées : 2 blancs et 1 rouge que nous vous présentons ci-dessous.

L’Epervier rouge 2015
Issu de 60% Syrah élevée en foudre et 40% Grenache élevé en cuve. Ce vin est dense, complexe et épicé avec des arômes de fruits rouges, garrigue, réglisse, menthe poivrée avec un superbe équilibre de fraîcheur. Idéal sur l’agneau, les viandes rouges et gibiers en sauce.
Parker Wine Advocate 89-92/100 * Revue des Vins de France : 16/20 en 2018 et coup de coeur en 2019 * Bettane & Dessauve : 17/20 * Prix : 16€75

L’Epervier blanc 2018 70% Grenache et 30% Bourboulenc élevés sur lies fines. Un vin subtil, minéral, fruité, floral et iodé tout en élégance que vous apprécierez avec des poissons grillés, la lotte, huitres et crustacés, crevettes et langoustines. Pas encore de notes pour le millésime 2018 mais Bettane & Dessauve donnait 17/20 pour le 2017, Revue des Vins de France 16/20 pour le 2016 et Coup de Coeur Guide Hachette pour le 2015. Prix : 16€75
La Centaurée blanc 2017 80% Bourboulenc fermenté en fûts de 500 l. et 20% Grenache Blanc fermenté en cuve. Grande complexité minérale, florale, agrumes soutenue par une superbe fraîcheur iodée… et une superbe longueur en bouche avec une finale ‘salée’… woaw ! Pas encore de notes pour ce millésime mais elles oscillaient entre 16,5 et 17,5/20 pour les millésimes précédents avec un Coup de Coeur de la Revue des Vins de France « Richesse et spontanéité de cette cuvée impressionnent. Elle reste vibrante et sapide malgré ses mensurations. On ressent nettement le grain tannique du bourboulenc. » Pierre Citerne, RVF. Prix : 20€75

Mini-ruche au magasin de Braine-le-Comte

Posté le 6 mars 2019 par Thierry

Connaissez-vous « La Ruche qui dit Oui ! » ?

Régine de « La Ruche qui dit Oui ! » d’Hennuyères cherchait un nouveau point de chute pour les clients préférant enlever leur commande le samedi dans le centre de Braine-le-Comte plutôt que le vendredi soir à Hennuyères… et c’est avec joie que nous avons accepté sa proposition de devenir ‘mini-ruche’ et servir de relais pour ces clients le samedi de 10 à 18h.

Il s’agit d’un concept soutenant l’agriculture locale et permettant de commander chaque semaine des produits principalement d’alimentation auprès de producteurs de la région, commande que vous enlevez ensuite en rencontrant les producteurs.

Et comme nous sommes situés en face d’Ekivrac – très chouette magasin bio ‘sans déchets’ offrant une large gamme de produits alimentaires, d’hygiène et d’entretien  – cela offrira à cette clientèle, aussi soucieuse que vous de l’environnement et du ‘bon-vivre’, de trouver quasi tout dans un mouchoir de poche !

Pour plus d’infos, cliquez –>  La Ruche d’Hennuyères et Ekivrac

Pierre Gaillard en Côtes du Rhône septentrional

Posté le 31 janvier 2019 par Thierry

Cette première quinzaine de février, redécouvrons quelques vins de la famille Gaillard installée en Côtes du Rhône Septentrional.

L’histoire commence en 1981… Pierre Gaillard, alors chef de culture en Côte Rôtie, défriche et plante ses premières vignes à Saint-Joseph. Viticulteur précis et pointu, le succès ne tarde pas et il étend son exploitation sur d’autres appellations telles Côte-Rôtie et Cornas en rouge, Saint-Peray et Condrieu en blanc. En 2008, sa fille Jeanne reprend 8ha de vignes en IGP des Collines Rhodaniennes et y produit des vins de cépage.

La principale différence entre les Côtes du Rhône Nord et Sud provient de l’encépagement. Les rouges sont produits exclusivement avec le cépage Syrah et les vins blancs avec les cépages Roussane, Marsanne et Viognier.

De plus, le vignoble est beaucoup plus pentu que dans le Rhône sud et le travail de la vigne y est presque périlleux… oubliez les machines et équipez-vous de crampons ! Les rendements sont (très) faibles d’où puissance, richesse et complexité. Tout cela a un prix, certes, mais le rapport qualité/prix reste cependant très correct.

Saint-Peray 2016

Issu de Roussane et Marsanne, ce blanc est riche et élégant avec des notes de fruits blancs (pêche, abricot), un léger et fin boisé, une finale tout en fraîcheur soutenue par une belle minéralité (18€30)

Condrieu 2016

Berceau du grand cépage Viognier, vous découvrirez un vin riche et très aromatique avec des notes florales et de fruits exotiques (litchi, pêche blanche, violette…). Les fermentations se font en barriques de chêne à grain fin mais le nombre de barriques neuves est limité pour que le bois ne domine pas les vins. Afin de préserver leur minéralité tout en enrichissant leur structure en bouche, les vins sont bâtonnés sur lies pendant toute la durée de l’élevage. (35€60)

IGP Syrah 2016 ‘Terres de Mandrin’

Cultivé en périphérie des célèbres appellations, ‘Terres de Mandrin’ permet d’apprécier le fruité des Syrah jeunes tout en gardant le caractère typique de cette région. Un vin gourmand, frais et souple, sur le fruit avec épices en fin de bouche. (9€55)

Saint-Joseph 2015/16

Une robe sombre pour un vin charnu, fruité et élégant… Bien qu’élevé 18 mois en barriques dont 10% neuves, le bois n’altère pas la spécificité et le raffinement de la Syrah. (19€35)

Cornas 2016

Issu d’une parcelle de vignes de plus de 70 ans sur sol granitique très chaud, vous découvrirez une Syrah puissante et structurée, de grande garde… mais la maitrise de Pierre Gaillard vous permettra d’apprécier son bel équilibre déjà aujourd’hui. (35€60)

Côte-Rôtie 2016

Une particularité des Côte-Rôtie est de pouvoir assembler du Viognier à la Syrah… mais en petite quantité. 10% de Viognier assagira la Syrah en lui apportant de la souplesse, du gras et de la complexité aromatique. Vous pourrez alors la déguster jeune comme vous pourrez la garder une quinzaine d’années sans aucun problème. (44€45)

Côte-Rôtie 2015 ‘Rose Pourpre’

Cette parcelle se trouve au creux d’un amphithéâtre orienté Sud avec une multitude de murs de pierres sèches qui renvoient la chaleur du soleil. Cette situation particulière la dote d’un microclimat très chaud. Voici une Côte-Rôtie 100% Syrah d’un grand raffinement, tout en puissance et de longue garde. (89€00)

Retour de Pierre Sourdais – Chinon bio

Posté le 9 janvier 2019 par Thierry

Cela faisait un moment que nous n’étions plus passé chez Pierre Sourdais, vigneron à Chinon… Pourtant, nous lui avions acheté ses vins à plusieurs reprises mais les ventes d’autres vins de Loire à base de Cabernet Franc tels Saumur Champigny et Saint-Nicolas de Bourgueil avaient laissé les Chinon un peu sur le côté.

Pierre, personnage attachant et passionnant, est depuis passé en Agriculture Biologique… Nous avons été fort emballés par les vins qu’il nous a fait déguster et en avons rentré deux.