Nouveau : Château Pech Redon, La Clape-Languedoc

Posté le 15 mars 2019 par Thierry

La Clape est une petite appellation peu connue du Languedoc ne couvrant que 735 ha de vignes et située entre la Méditerranée et Narbonne. La Clape était autrefois une île et peut-être même un archipel… les Romains l’appelaient « l’île des lacs », raison pour laquelle on trouve tant de fossiles marins à 150 mètres d’altitude.

Cette ancienne île romaine est reconnue comme étant le plus vaste site naturel classé du Languedoc et est aussi la 1ère appellation ‘communale’ du Languedoc. Cette juste récompense pour ce terroir est le fruit d’un long travail des 36 vignerons et des 4 caves coopératives emmené par le président de l’interprofession qui n’est autre que Christophe Bousquet, propriétaire du Château Pech Redon.

Le climat de La Clape est le plus sec et le plus chaud de France. Il y tombe moins de 500 mm d’eau par an et le tout sur 60 jours. Sur le plateau de Pech Redon, le vent est particulièrement violent et la sécheresse importante. Ce climat est adoucit et humidifié par les embruns marins et l’altitude… une rudesse de climat gage de qualité viticole !

Dans ce cadre exceptionnel, l’idée de respecter cette nature sauvage s’est imposée d’elle-même : ‘Agriculture raisonnée’ et sans produits chimiques depuis 1998 pour ensuite être certifié ‘Bio’ en 2005. Vendanges manuelles en petites cagettes, table de tri vibrante pour ne garder que le meilleur, levures indigènes… les rendements sont très faibles : les 30 ha de vignes ne produiront qu’environ 70 000 bouteilles par an.

Les cépages cultivés sont le Grenache, la Syrah, le Carignan et le Mourvèdre pour les rouges alors que les blancs sont produits à base de Grenache Blanc et Bourboulenc. Ce dernier est un cépage très peu rependu en France méridionale et donne sur ce terroir des vins blancs iodés et légèrement tannique que vous pourrez garder entre 3 et 7 ans suivant les cuvées… une belle personnalité surprenante qui nous a séduits et emballés !

Christophe Bouquet, élu ‘Vigneron de l’année’ par le Guide Hachette en 2018, est vraiment un personnage hors du commun… rencontré il y a 2 ans, j’ai été bluffé par ses ambitions au sein de l’interprofession et ses paris gagnés. Revers de la médaille, difficile d’avoir ses vins très prisés mais c’est maintenant chose faite… en quantité limitée. Nous avons rentré trois cuvées : 2 blancs et 1 rouge que nous vous présentons ci-dessous.

L’Epervier rouge 2015
Issu de 60% Syrah élevée en foudre et 40% Grenache élevé en cuve. Ce vin est dense, complexe et épicé avec des arômes de fruits rouges, garrigue, réglisse, menthe poivrée avec un superbe équilibre de fraîcheur. Idéal sur l’agneau, les viandes rouges et gibiers en sauce.
Parker Wine Advocate 89-92/100 * Revue des Vins de France : 16/20 en 2018 et coup de coeur en 2019 * Bettane & Dessauve : 17/20 * Prix : 16€75

L’Epervier blanc 2018 70% Grenache et 30% Bourboulenc élevés sur lies fines. Un vin subtil, minéral, fruité, floral et iodé tout en élégance que vous apprécierez avec des poissons grillés, la lotte, huitres et crustacés, crevettes et langoustines. Pas encore de notes pour le millésime 2018 mais Bettane & Dessauve donnait 17/20 pour le 2017, Revue des Vins de France 16/20 pour le 2016 et Coup de Coeur Guide Hachette pour le 2015. Prix : 16€75
La Centaurée blanc 2017 80% Bourboulenc fermenté en fûts de 500 l. et 20% Grenache Blanc fermenté en cuve. Grande complexité minérale, florale, agrumes soutenue par une superbe fraîcheur iodée… et une superbe longueur en bouche avec une finale ‘salée’… woaw ! Pas encore de notes pour ce millésime mais elles oscillaient entre 16,5 et 17,5/20 pour les millésimes précédents avec un Coup de Coeur de la Revue des Vins de France « Richesse et spontanéité de cette cuvée impressionnent. Elle reste vibrante et sapide malgré ses mensurations. On ressent nettement le grain tannique du bourboulenc. » Pierre Citerne, RVF. Prix : 20€75

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les tags suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>